Charlène de Monaco anéantie par le confinement – L’attente d’Albert de Monaco

0
645

Un média italien croit savoir pourquoi Charlène de Monaco se trouvait mal au Rocher. Il avance l’hypothèse du confinement.

 
Vivre au Rocher serait devenu, à une époque, pesant pour la princesse Charlène. D’après le média italien Oggi, le confinement mis en place dans le cadre de la crise sanitaire pour freiner la propagation du covid-19, serait la raison du mal-être de l’épouse du prince Albert au Rocher. La limitation de ses déplacements aurait eu un impact non négligeable sur son moral. 


Les propos du souverain de Monaco lors d’une interview qu’il accordait à Paris Match laissent croire que cette hypothèse pourrait être vraie. « L’espoir de tous est que nous arrivions enfin à sortir de cette pandémie. Deux ans de crise sanitaire… Tout le monde espère en voir la fin! », a déclaré le prince Albert qui espère qu’en 2022, la pandémie sera totalement éradiquée. 


Albert de Monaco a durant cette même interview rassuré sur la bonne santé de son couple malgré la longue absence de son épouse du Rocher. Charlène de Monaco a en effet passé plusieurs mois en Afrique du sud en raison d’une infection ORL. Celle-ci aurait entrainé chez elle une grande fatigue. 


De retour à Monaco, elle bénéficie du soutien de ses proches. « Ma famille, c’est ma priorité: sans négliger pour autant les affaires de l’Etat. Je me montre aussi présent que possible auprès d’eux », a affirmé le prince Albert. Le souverain ne manque d’ailleurs pas d’attention à l’égard des jumeaux Jacques et Gabriella. 


Charlotte de Monaco, qui a été ces derniers mois privée de ses enfants, serait encore contrainte de s’en passer, d’après les révélations de certains magazines people. D’après Voici, l’épouse du prince Albert souffrirait en réalité d’une addiction aux médicaments, plus précisément aux anti-douleurs et aux somnifères.


Après l’Afrique du sud, elle aurait été admise dans un centre de désintoxication pour ultra-riches, à Zurich en Suisse, baptisé Paracelsus Recovery. Il s’agit de l’établissement « le plus exclusif au monde » offrant un traitement contre la dépendance. Il « accueille des stars, des membres de la royauté et des gens qui valent plus cher que notre PIB », indique un média spécialisé. 

Laisser un commentaire