Charlène de Monaco, commentaire odieux de Michael Wittstock …

0
51

Charlène de Monaco pourrait avoir été affectée par des propos que son père a tenus avant son voyage pour l’Afrique du sud.

L’ancien rugbyman mue en homme d’affaires s’était exprimé au sujet de sa fille, évoquant un aspect de sa personnalité. « Elle est née deux mois avant terme et a survécu », avait-il confié selon les propos rapportés par la version allemande du magazine In Touch, avant d’indiquer que Charlène de Monaco « a été forte toute sa vie. Mais même la femme la plus forte atteint ses limites ».

Cette sortie médiatique de Michael Wittstock n’aurait pas fait que du bien au moral de l’ancienne nageuse professionnelle bloquée en Afrique du sud depuis plusieurs mois déjà pour des raisons de santé. « Ça fait mal que son propre père parle d’elle en public de cette manière (…) quand vous brisez la confiance de votre enfant, on peut s’attendre au pire», commentait la publication.

Recadré, Michael Wittstock qui a subi une délicate opération du dos il y a deux ans et n’a plus été revu en public depuis, ne s’exprimerait plus au sujet de la première dame de Monaco qui ne sera pas de retour au Rocher avant la fin du mois d’octobre. L’épouse du prince Albert II a depuis subi plusieurs interventions chirurgicales sur sa terre natale.

« C’est la période la plus longue où je me suis absentée de l’Europe, sans parler de mes enfants, mais je les vois sur Facetime presque tous les jours et ils viendront me voir après ma procédure », a-t-elle expliqué dans une vidéo relayée le 4 août dernier par le média anglais The Daily Mail. Charlène de Monaco est elle-même intervenue récemment par des messages sur  Instagram.

«  A nos familles, nos amis et proches. Merci pour votre amour et votre soutien, et pour la générosité que nous avons reçue au cours de cette décennie de notre mariage. Avec gratitude, nous pouvons continuer notre travail à travers nos fondations », a-t-elle écrit en référence aux messages qu’elle a reçu pour son dixième anniversaire de mariage.

Quelques semaines plus tôt d’ailleurs, elle regrettait de ne pouvoir être chez elle pour cet évènement. «Ce qui a été extrêmement difficile pour moi, c’est lorsque mon équipe médicale m’a dit que je ne pouvais pas rentrer chez moi pour mon dixième anniversaire de mariage », avait confié lors d’un entretien avec Channel 24 la maman de Jacques et Gabriella.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici