Charlène de Monaco, hospitalisée – elle a frôlé la mort …

0
282

L’épouse du prince Albert de Monaco  » a frôlé la mort  » après avoir subi une intervention chirurgicale pour traiter des problèmes de déglutition résultant d’une grave infection de la gorge, a affirmé une source. La princesse, 43 ans, a été au centre d’une saga en cours autour de la santé du royal après que son mari, le prince Albert de Monaco, 64 ans, a révélé que Charlene avait été admise dans un  » centre de traitement  » où elle resterait pendant  » au moins plusieurs  » semaines .

La royale a affirmé qu’il était devenu « évident qu’elle ne se sentait pas bien » quelques heures après son retour à Monaco après 10 mois en Afrique du Sud , et a organisé une intervention auprès de sa famille. Et maintenant, une nouvelle source a parlé à Page Six  et a critiqué la  » représentation des problèmes de santé mentale « , affirmant que l’étendue de ses complications de santé était  » minimisée  » et que la mère de deux enfants avait perdu  » la moitié de son poids corporel « .

S’adressant à la publication cette semaine, une source décrite comme l’amie du royal a déclaré:  » Il est injuste qu’elle soit décrite comme ayant une sorte de problème mental ou émotionnel. « Nous ne savons pas pourquoi le palais minimise le fait qu’elle a failli mourir en Afrique du Sud. » Expliquant que le royal souffrait d’une grave infection des oreilles, du nez et de la gorge, qui a entraîné « de graves problèmes de sinus et de déglutition résultant d’une intervention chirurgicale antérieure ». 

Ils ont ajouté: « Elle n’a pas pu manger d’aliments solides depuis plus de six mois à cause de toutes les chirurgies qu’elle a subies depuis. Elle n’a pu absorber des liquides qu’avec une paille, elle a donc perdu près de la moitié de son poids corporel. Charlene est retournée chez son mari et ses jumeaux Jacques et Gabriella à Monaco plus tôt ce mois-ci après une absence de 10 mois, alors qu’elle se remettait d’une opération chirurgicale à la suite d’une infection des sinus qu’elle avait contractée lors d’un voyage caritatif en solo dans son Afrique du Sud natale plus tôt cette année.

Dans les jours qui ont suivi son arrivée, la belle-soeur de Charlene, Chantell Wittstock, a déclaré à MailOnline que la princesse ne reviendrait peut-être pas au palais et n’avait pas l’intention de revenir immédiatement aux engagements publics, bien qu’elle se soit par la suite rétractée. L’absence de Charlene fait suite à de nouvelles allégations en décembre dernier selon lesquelles Albert aurait eu un enfant amoureux (qui serait son troisième, si cela était prouvé) avec une femme brésilienne anonyme à l’époque où lui et Charlene, une ancienne nageuse olympique d’Afrique du Sud, étaient déjà en une relation. 

Les photographies de leurs retrouvailles plus tôt ce mois-ci ont été accueillies avec une forte dose de scepticisme par les médias français. Albert l’attendait à l’héliport de Monte-Carlo, en compagnie de leurs jumeaux de six ans, la princesse Gabriella et le prince Jacques. La famille a été rejointe par un photographe trié sur le volet à l’intérieur des murs du palais pour les photos de «réunion».

Albert a déclaré que la réunion de famille à Monaco la semaine dernière après avoir passé six mois dans son Afrique du Sud natale s’était initialement  » plutôt bien passée  » au cours des premières heures, mais il est ensuite devenu  » assez évident  » que Charlene n’était  » pas bien « .Il a déclaré que l’ancienne olympienne « avait réalisé qu’elle avait besoin d’aide », ajoutant: « Elle était débordée et ne pouvait pas faire face aux fonctions officielles, à la vie en général ou même à la vie de famille ».

Albert a expliqué: « Je vais probablement le dire plusieurs fois, mais cela n’a rien à voir avec notre relation. Je veux que cela soit très clair. Ce ne sont pas des problèmes dans notre relation ; pas avec la relation entre un mari et sa femme. C’est d’une autre nature. Il a poursuivi en disant au magazine que son état actuel était le résultat de « plusieurs facteurs qui sont privés ». Albert a poursuivi: « Elle n’avait pas bien dormi depuis plusieurs jours et elle ne mangeait pas du tout bien. Elle a perdu beaucoup de poids, ce qui la rend vulnérable à d’autres maladies potentielles. Un rhume ou la grippe ou Dieu nous aide, COVID.’

Il a dit qu’il ne s’agissait « pas d’un problème de relation personnelle ou lié au cancer ». Il a ensuite confirmé que Charlene avait été admise dans un centre de traitement pour des problèmes médicaux non divulgués, alors qu’elle traversait une période de mauvaise santé. L’emplacement de l’installation n’a pas été confirmé, bien que plusieurs sources affirment qu’elle se trouve en Suisse.

Le prince a également déclaré que les rumeurs sur l’état de son mariage « ne le dérangent pas trop ». Les doutes sur la relation centrale de la famille royale monégasque ne sont pas nouveaux.

2

Laisser un commentaire