Charlène de Monaco lourdes menaces – Prince Albert très inquiet !

0
479

Le couple princier aurait fait l’objet de menaces, si bien que leur sécurité serait accrue.


Le magazine France Dimanche rapporte dans ses colonnes que le prince Albert II de Monaco et son épouse la princesse Charlène font l’objet de menaces dont la mafia russe serait l’auteur. Celle-ci reprocherait au souverain de Monaco son engagement contre la corruption et dans le domaine de la sécurité.


La publication base son article sur la mort de l’un des proches du prince Albert, André Muhlberger, qui occupait depuis une dizaine d’années le poste de directeur de la sécurité publique de la principauté. Son cadavre a été retrouvé au large de Cap d’Ail, les deux jambes coupées par les hélices d’un bateau. 


Cependant, quelques soient les menaces qui pourraient peser sur son épouse et lui, le prince Albert n’entendrait pas renoncer à son engagement. Il n’a d’ailleurs pas manqué de le rappeler lors d’un entretien qu’il a accordé au magazine Paris Match. « L’éthique ne se divise pas. Argent et vertu doivent se conjuguer en permanence », a déclaré le souverain de Monaco, indiquant que le chemin à parcourir est encore long, même si beaucoup de choses ont été accomplies depuis 2005. 


« Nous avons menée une politique volontariste en matière, notamment de lutte contre le blanchiment d’argent ou le financement du terrorisme, de transparence et de coopération fiscale internationale », a rappelé le prince Albert qui a également rassuré sur son mariage que la rumeur affirmait sous tensions. 


« Ma famille, c’est ma priorité: sans négliger pour autant les affaires de l’Etat. Je me montre aussi présent que possible auprès d’eux », a affirmé le souverain qui ne manque pas d’attention à l’égard de son épouse qui a passé plusieurs mois loin du Rocher et de ses jumeaux Jacques et Gabriella, officiellement à cause d’une infection de la zone ORL.


De retour à Monaco après son séjour de plusieurs mois en Afrique du sud pour venir à bout de ce mal, l’épouse du prince Albert aurait été admise, selon le magazine Voici, dans un centre de désintoxication pour ultra-riches, à Zurich en Suisse. Charlène de Monaco souffrirait en réalité, d’après la publication, d’une addiction aux médicaments, principalement aux anti-douleurs et aux somnifères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici