Charlène de Monaco : perte terrible – sa peine est décuplée …

0
319

Alors qu’elle s’apprête à retrouver ses enfants dont elle est privée depuis plusieurs mois à cause d’une infection ORL, la princesse Charlène ferait face à un nouveau coup dur.


Charlène de Monaco aura eu son lot d’épreuves tout au long de l’année 2021. Depuis plusieurs mois déjà, l’épouse du prince Albert II est bloquée en Afrique du sud où elle s’est rendue en mars dernier. Une infection ORL l’empêche de reprendre l’avion de retour vers Monaco et l’a contrainte à plusieurs opérations chirurgicales. 


Et comme si ce n’était pas déjà trop, une nouvelle épreuve s’abat sur elle. Charlène de Monaco a partagé la triste nouvelle sur son compte Instagram. La princesse a perdu son chien dont elle a partagé une photo sur le réseau social avec un message en légende: « Mon petit Ange est décédé hier soir, elle a été écrasée. Tu me manqueras toujours, repose en paix ».


Une triste nouvelle qui a touché les internautes. Ces derniers ont été nombreux à lui adresser des messages de soutien. Charlène de Monaco n’a cependant pas pu partager cette peine directement avec ses proches, notamment ses enfants Jacques et Gabriella, qui se trouvent à des milliers de kilomètres d’elle. Une double peine pour elle. 


« J’ai hâte de rentrer à la maison pour retrouver mes enfants qui me manquent terriblement. Je pense que n’importe quelle maman qui a été séparée de ses enfants pendant des mois ressentirait la même chose que moi », exprimait-elle récemment. Charlène de Monaco n’a eu que de très rares occasions de revoir ses jumeaux depuis le début de son séjour en Afrique du sud. 


« Ses enfants lui manquent terriblement, mais elle n’a aucun moyen de les faire venir auprès d’elle, constitutionnellement, ils appartiennent à la principauté », indiquait dans l’une de ses publications le magazine Elle. Surtout que certaines rumeurs réfutent la version de l’infection ORL comme cause de l’absence prolongée de la princesse de Monaco. Le magazine Voici évoquait dans l’une de ses parutions la raison de la « fuite » du Rocher de Charlène de Monaco. 


L’épouse du prince Albert II aurait résolu de se défaire d’une dépendance aux antidouleurs avant que le souverain ne lui « ordonne » de suivre un traitement contre cette addiction, sous la supervision d’un médecin de l’hôpital Princesse Grace. Selon les confidences d’un proche à la publication, « elle ne supportait plus la pression et la malveillance de certains membres de la famille qui la font souffrir en silence depuis dix ans ». 

2

Laisser un commentaire