Charlène de Monaco, sa jalousie malmenée par une mannequin – révélation surprenante de Patrick Sébastien !

0
88

Charlène de Monaco aurait-elle des raisons d’être jalouse d’une ancienne conquête de son mari ? Le Soir Mag a rapporté dans sa parution de ce 2 décembre les révélations livrées par l’animateur du Plus grand cabaret du monde dans les colonnes du Parisien. Elles concernent le prince Albert II à un moment de sa vie où il n’était pas encore l’époux de la princesse Charlène de Monaco. Et le souverain de Monaco conserverait un brin de passion pour celle qui fut longtemps surnommée la femme la plus belle du monde.

On prête en effet aux prince Albert II et la top model Naomie Campbell une idylle il y a des années qui a duré quelques mois et que semble confirmer Patrick Sébastien. Selon l’animateur, le père des jumeaux Jacques et Gabriella lui aurait demandé, dans le cadre d’une interview, de venir au Rocher avec la ravissante Naomi Campbell.

«C’est le prince Albert de Monaco lui-même, qui m’a proposé de venir avec Naomi Campbell. C’était mon rêve de recevoir la plus belle femme du monde. Elle était encore plus belle que je ne l’imaginais. Elle a été adorable », raconte, encore impressionné, l’ancien animateur de France 2. Mais cette histoire est aujourd’hui reléguée au passé.

Naomie Campbell file le parfait amour avec le rameur britannique Skepta.  Les deux tourtereaux se sont rencontrés lors de la Fashion week anglaise et étaient en couverture du magazine GQ UK en avril 2018. Quand au prince Albert II de Monaco, il partage  depuis une quinzaine d’années sa vie avec la mère de ses jumeaux, la princesse Charlène de Monaco, ancienne nageuse professionnelle.

Cette dernière, qui se veut discrète aux côtés du souverain de Monaco, publie régulièrement des photos du prince héritier Jacques et de sa sœur Gabriella, notamment à l’occasion de moments festifs. Avant leur mariage, le prince Albert II de Monaco a eu plusieurs relations à scandale. Il a reconnu deux enfants nés avant son mariage et qui n’ont par conséquent pas de part aux titres princiers. Depuis, le frère de Caroline de Monaco semble s’être assagi même si récemment une autre plainte a été déposée contre lui pour reconnaissance de paternité.

Le prince Albert II, qui a été personnellement touché cette année par la pandémie de coronavirus, s’est résolu à célébrer une bien triste fête nationale, sans pompe, avec un programme réduit au strict minimum pour prévenir les mouvements de personnes et des rassemblements. A cette occasion, les femmes du Rocher et du clan Grimaldi se sont affichés toutes vêtues de noir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici