Charlène de Monaco, terribles épreuves – la décision radicale de son mari !

0
285

La princesse Charlene est soignée dans un établissement « en dehors de Monaco » , a confirmé la semaine dernière son mari, le prince Albert. Le royal, 43 ans, est récemment revenu à Monaco après avoir été cloué au sol en Afrique du Sud pendant six mois avec une infection ORL, mais combien de temps Charlene devrait-elle rester dans le centre de traitement ?

Albert, 63 ans, a déclaré au magazine PEOPLE que lui et les jumeaux de six ans du couple, le prince Jacques et la princesse Gabriella, prévoyaient de rendre visite à Charlene, en disant: « Nous lui rendrons visite là-bas. Je ne peux pas vous donner de temps. pas dans les prochains jours, certainement, mais chaque fois que nous aurons le feu vert médical. « 

Il a ajouté: « Vous savez, ce genre de traitements, ces périodes de repos, durent généralement plusieurs semaines. Je ne peux pas vous donner de période fixe pour le moment, nous verrons. » Mercredi, le prince Jacques et la princesse Gabriella ont honoré leur mère alors qu’ils rejoignaient leur père lors d’un engagement public. 

Albert et les enfants ont marqué le centenaire du Soroptimist International, une organisation qui vise à améliorer la vie des femmes et des filles à travers le monde. Les jumeaux royaux ont planté un arbre sud-africain lors de la cérémonie, un clin d’œil au pays d’origine de Charlene. La plantation de l’arbre est intervenue peu de temps après que les jeunes membres de la famille royale ont brandi des pancartes disant: « Tu nous manques maman », lors de la fête nationale de Monaco.

S’adressant au magazine PEOPLE , Albert a révélé qu’une intervention de style familial avait eu lieu avec Charlene après son voyage à Dubaï la semaine dernière. Il a expliqué : « Je l’ai assise avec ses frères et une belle-sœur.

« Elle avait déjà pris sa décision, et nous voulions seulement qu’elle le confirme devant nous. Elle le voulait. Elle savait déjà que la meilleure chose à faire était d’aller se reposer et avoir un vrai traitement encadré médicalement. Et pas à Monaco. Pour des raisons de confidentialité, il faudrait que ce soit quelque part en dehors de Monaco. « 

Il a également rejeté d’autres spéculations sur la santé de Charlene, déclarant au magazine : « Parce que je sais qu’il y a des rumeurs, permettez-moi de dire : ce n’est pas COVID. Et ce n’est pas lié au cancer. Ce n’est pas un problème de relation personnelle. Et si vous voulez pour discuter d’une autre spéculation, ce n’est pas du tout lié à la chirurgie plastique ou au travail du visage. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici