Charlène de Monaco, très affaiblie – ses projets en Norvège mis à rude épreuve

0
45

Depuis quelques semaines, la princesse Charlène de Monaco est au centre de toutes les attentions. Et pour cause, celle qui a vécu une année riche en émotions en raison de ses nombreuses hospitalisation, recommence à nouveau à faire couler beaucoup d’encre. Jusqu’à présent l’épouse d’Albert de Monaco avait arrêté momentanément les sorties protocolaires, afin de se consacrer uniquement à sa santé mentale, au sein d’une clinique suisse.

Toutefois, sa santé resté encore fragile, selon nos confrères de Public. Si aujourd’hui, elle se trouve à Oslo en Norvège pour accompagner son mari et ses deux enfants, elle a renoncé à participer à deux rendez-vous importants sur place. En effet, la fatigue s’étant immiscée dans ce voyage très médiatisé, l’ex nageuse internationale a préféré alors s’éclipser, laissant toute la lumière sur son époux.

Après plusieurs mois de long silence, la ravissante blonde a accordé une interview à nos confrères de ‘Monaco matin’, à qui elle s’est confiée sans concession. Elle ne cache pas sa fragilité et a avoué reprendre son activité de « princesse » petit à petit. « Mon état de santé est encore fragile et je ne veux pas y aller trop vite. Le chemin a été long, difficile et douloureux. Aujourd’hui, je me sens plus sereine », a-t-elle confié.

Lors de son absence en Afrique du Sud pour soigner son infection sur la sphère ORL et en Suisse pour signer une dépression nerveuse, Charlène et Albert de Monaco ont fait l’objet de rumeurs particulièrement virulentes. Une fois n’est pas coutume, le prince souverain de Monaco a décidé de briser le silence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas mâché ses mots …

« Chacun y est allé de sa petite théorie et de son petit commentaire. (…) Charlène a besoin de calme, de repos, de tranquillité et d’apaisement. Il faut que tout le monde comprenne ça. Je le dis gentiment : laissez-la tranquille, laissez-nous tranquilles pendant quelque temps. Je veux insister là-dessus car je connais les rumeurs, la princesse ne souffre d’aucune maladie grave ou incurable. Ce n’est pas davantage un problème de couple. Notre couple n’est absolument pas en danger, je veux être clair sur ce point. C’est la conséquence de toutes les opérations qu’elle a subies depuis quelques mois. Là aussi, je dois rétablir la vérité : il n’y a eu aucune opération de chirurgie esthétique ; c’étaient uniquement des problèmes dentaires, de cloison nasale et de sinus. », a-t-il lâché.

Avant de souligner :  » Charlène était vraiment épuisée. Un épuisement général, physique et moral. Si bien que nous avons décidé ensemble, et avec nos familles proches, que la meilleure chose serait qu’elle puisse se reposer calmement, hors de Monaco, pour des raisons évidentes de discrétion et de confort, donc à l’étranger, le temps d’une retraite thérapeutique qui va lui permettre de se remettre définitivement. À son retour, elle avait elle-même conscience qu’elle devait se faire aider. »

Laisser un commentaire