Charlotte Casiraghi – cette passion mise de côté à cause de son mari, Dimitri Rassam

0
286

Charlotte Casiraghi aurait mis un trait sur l’une de ses activités préférées depuis son mariage avec Dimitri Rassam.


Entre la fille de Caroline de Monaco et le producteur, des tensions ont souvent été évoquées. Et le divorce des parents de Balthazar, le second fils de Charlotte Casiraghi, a même été envisagé. Si à l’époque le confinement était étalé comme une raison probable à leurs dissensions, un autre élément aurait pu être à l’origine d’une mésentente entre les deux époux. 


Il s’agit d’un sacrifice, apparemment moindre, qu’aurait fait l’égérie de Channel depuis son mariage avec le fils de Carole Bouquet. Un renoncement dont parle le média italien Amica en énonçant le sport et particulièrement l’équitation, ainsi que l’alimentation bio. Ce que la nièce du souverain de Monaco a confirmé lors d’une interview. 


« Mais ça n’enlève rien à la passion de l’équitation. En fait il y a des moments dans la vie où l’on se consacre plus à une passion qu’à une autre », a expliqué la maman de Raphaël, 7 ans, et Balthazar, 2 ans. Aujourd’hui, Charlotte Casiraghi qui est aussi une passionnée de philosophie s’est tourné vers la mode.


Dans les colonnes de Madame Figaro, elle se confiait sur sa passion pour la philosophie. « C’est un cheminement difficilement rationalisable: il est difficile d’expliquer une passion. Cela a commencé avec mon goût pour les livres… J’ai toujours aimé les livres, avant même que je sache lire », expliquait la fille de Caroline de Monaco. 


« Je me souviens très précisément d’un souvenir avec maman : nous étions dans un avion, j’avais en main une vieille édition d’un de ses livres que je tenais à l’envers pour faire croire que je lisais », raconte Charlotte Casiraghi dont le couple aurait retrouvé une certaine quiétude. Mais selon le média italien Oggi, « un rien suffit à faire resurgir les tensions ». 


L’année dernière, la presse people évoquait la séparation de l’héritière monégasque et du producteur. Le magazine Voici particulièrement qui émettait cette hypothèse rapportait que le divorce aurait été évité de justesse suite à l’intervention de Caroline de Monaco. D’après un proche, Charlotte Casiraghi n’avait pas évalué toutes les conséquences d’une telle décision. Elle « pensait ça se passerait comme avec Gad Elmaleh, le père de son fils Raphaël, 7 ans, dont elle s’était séparée, sans que cela fasse des vagues », confiait-il

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici