Charlotte Gainsbourg, rassure enfin sur l’AVC de sa mère, Jane Birkin !

0
53

L’actrice britannique Jane Birkin est en convalescence après avoir subi un accident vasculaire cérébral mineur. Sa famille a déclaré dans une déclaration à l’AFP qu’elle « a souffert d’une forme mineure d’accident vasculaire cérébral il y a quelques jours », mais qu’elle  » va bien  » maintenant, mais qu’elle s’est retirée d’une apparition prévue au Festival du film américain de Deauville, en France, alors qu’elle se rétablit.

L’icône des années 60, 74 ans, qui est l’ex de Serge Gainsbourg, devait discuter du documentaire de sa fille Charlotte Gainsbourg, intitulé Jane By Charlotte, dont elle est le sujet mais qu’elle s’est retirée suite à sa situation médicale. La dernière apparition de l’actrice a eu lieu au Festival du film francophone d’Angoulême à d’Angoulême, en France, le 27 août, où elle semblait de bonne humeur. 

Hier, sa fille Charlotte Gainsbourg a brisé le silence, donnant ainsi des nouvelles très attendues de sa mère hospitalisée au CHU de Nantes. « J’ai un message de ma mère. Je l’ai eue tout à l’heure et je sais que les gens s’inquiètent pour elle. Elle va bien », a indiqué la compagne d’Yvan Attal, qui rencontrerait actuellement quelques problèmes dans son couples, selon nos confrères d’Ici Paris.

Avant de poursuivre : « Je lui ai demandé si elle voulait que je dise un truc. Elle m’a dit ‘que tout va bien et que le CHU de Nantes est extra' ». Aujourd’hui, Jane Birkin se repose et sa fille a confirmé que sa venue au festival de Deauville est bien annulée, pour des raisons évidentes.

Par ailleurs, la santé de Jane a fait la une des journaux en 2002, lorsqu’elle a reçu un diagnostic de leucémie. Après de nombreuses années torrides et juvéniles d’excès, Jane a détaillé sa relation avec l’alcool et comment sa leucémie a changé cela, dans une conversation avec Interview Magazine.

L’année dernière, elle a déclaré: « Je devais [abandonner l’alcool]. Quand Jacques Doillon et moi nous sommes séparés, je suis parti à Sarajevo et j’ai rencontré [l’écrivain français] Olivier Rolin, et puis après je suis devenue assez sérieuse avec le chant… «Je me suis imposée une sorte de morale judéo-chrétienne, en pensant que si j’avais le moindre plaisir, alors le spectacle ne fonctionnerait pas. Je n’ai pas bu ni fumé de cigarette pendant environ une semaine avant de faire le spectacle, puis ce serait un mois avant le spectacle…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici