Christian Quesada, interpellé par la police pour une affaire épouvantable …

0
70

Le champion du jeu télévisé « Les 12 Coups de Midi » a été condamné à trois ans de prison en avril 2020 pour « corruption de mineurs », « détention et diffusion de pédopornographie ». Son incarcération avait fait couler beaucoup d’encres en 2019, et a failli coûter la place à l’animateur de TF1, Jean-Luc Reichmann qui était très proche du candidat.

L’ancien maître de midi, Christian Quesada a impressionné les téléspectateurs en 2016 et 2017 avec près de 200 apparitions dans l’émission « Les 12 Coups de Midi ». Il était dans l’air tous les jours pendant six mois et avait remporté plus de 800 000 €, dont une partie en cadeaux.

Le champion du jeu télévisé de TF1 « Les 12 Coups de Midi » Christian Quesada est désormais libre. Il est sorti de la prison de Bourg-en-Bresse après avoir purgé sa peine pour « corruption de mineurs », « détention et diffusion de pédopornographie », a indiqué le procureur de Bourg-en-Bresse Progrès, en avril dernier.

« Je peux confirmer qu’il a quitté la prison. Les détenus peuvent en effet se voir octroyer des peines de prison exceptionnelles, en fonction des procédures de prise en charge ou de réinsertion menées dans la prison », a déclaré le procurent lors d’une conférence de presse, il y a quelques mois.

En avril 2020, Christian Quesada, 56 ans, a été condamné à trois ans de prison et cinq ans de surveillance judiciaire sociale, ou trois ans de prison supplémentaires pour non-respect. L’ancienne star du jeu télévisé avait déjà purgé une partie de sa peine avant d’être condamné après avoir été placé en garde à vue en mars 2019.

Récemment RMC, Christian Quesada avait déjà été condamné 20 ans auparavant. A l’époque, Il avait été condamné pour attentat à la pudeur. “Je l’ai vu en 1999, quand j’étais en CM2, et on s’est rendu compte qu’il jouait avec son zi-zi. Antoine nous l’a dit, et il n’a pas manqué de le dire à ses parents”, a confié un anonyme, à travers le documentaire diffusé sur RMC Story

Laisser un commentaire