Christine Bravo, bistouri, confidences choc

0
172

Christine Bravo explique pourquoi elle ne souhaite pas avoir recours à la chirurgie esthétique.

Pour l’animatrice, ce n’est pas envisageable. «Elle aurait même carrément refusé de se faire gratuitement le nez à l’époque, à l’époque où elle était baby – sitter chez un chirurgien spécialisé », révèle le magazine France Dimanche qui rapporte des informations de Teva. «Je voulais garder le nez de mon père et  je l’ai gardé », confiait-elle lors d’une interview qu’elle accordait à Teva, ajoutant : «il faut se méfier de ses complexes ».

En mars dernier, dans l’émission L’instant de Luxe sur Non Stop People, Christine Bravo révélait l’origine de la longue brouille qui l’a séparé trois ans durant de son ami de longue date Laurent Ruquier. A la base, un énorme clash qui a eu lieu lors d’un enregistrement de l’émission diffusée sur RTL, Les Grosses Têtes.

« J’étais en train de regarder mon portable. C’est un taliban, il ne veut pas qu’on regarde son portable pendant Les Grosses Têtes. Il a tellement raison », s’est-elle souvenue avant de révéler ce qui, dans le comportement de l’animateur, l’avait tant blessée. « Il a un peu trop gueulé, il m’a grondée un peu fort. Il se met en colère quand il est très fatigué. Et plus il aime quelqu’un, plus il se met en colère », a-t-elle regretté.

Avec son fort caractère, Christine Bravo reconnaît avoir mal toléré ce rappel à l’ordre qu’elle a perçu comme agressif. « Je suis très orgueilleuse alors je suis restée moi fâchée trois ans et demi. Et j’ai eu tort », a-t-elle avoué. C’est le décès de Pierre Benichou en mars 2020 qui a contribué à rapprocher les deux amis.

« Je me suis effondrée quand j’ai appris la mort de Bénichou. La première chose que j’ai faite c’est d’envoyer un message à Laurent. Et là, on s’est revus avec Laurent pour la première fois par Zoom, parce qu’on était en période Covid », a-t-elle relaté. Peu après cela, ils étaient de nouveaux ensemble sur le plateau des Grosses Têtes. « On s’est retrouvé comme si rien ne s’était passé », a-t-elle poursuivi.

L’animatrice se lance dans une nouvelle profession avec un grand projet. Envisageant de devenir guide touristique et navigatrice, elle a confié au sujet de son bateau hollandais : «J’ai eu un coup de foudre et je l’ai acheté ». «J’ai acheté aussi un catamaran à la Trinité sur mer. Dès que mon homme sera à la retraite, on partira faire le tour du monde », se réjouit-elle.

Laisser un commentaire