Claire Chazal, dramatique accident de la route

0
1871

Claire Chazal est une journaliste emblématique, qui a marqué les téléspectateurs durant toutes les années où elle a officié sur TF1. Si aujourd’hui, elle officié sur France 5 avec son émission, culte ‘Passage des arts’, Claire Chazal a très mal digéré son éviction de la première chaine. Une situation, qui l’aurait poussée à se replier sur elle-même, selon certains proches.

Récemment, le magazine people Actu France a consacré un dossier sur celle qui est passionnée de culture et livre des nouvelles étonnantes à son sujet. Selon la publication, elle aurait été victime d’un terrible accident. Une nouvelle dramatique, qui s’est propagée sur la toile à une vitesse fulgurante.

Toutefois, dans les pages intérieures on apprend que si la journaliste est frappée par cette tragédie, c’est de manière indirecte. Et pour cause, il s’agit d’un accident dramatique qui a eu lieu en 1997, dans laquelle la princesse Diana avait perdu la vie, sous le pont de l’Alma à Paris. A l’époque, Claire Chazal avait été appelée par sa direction pour couvrir l’évènement dans une édition spéciale, mais elle ne répondait pas aux appels.

Au même titre que l’ancien président de la République, Jacques Chirac était aussi injoignable au moment des faits. D’ailleurs, depuis une rumeur est née, soulignant la relation secrète entre la journaliste et l’ex chef de l’Etat, connu pour avoir eu de nombreuses maîtresses.

« La tradition voulait, et ce que j’avais organisé, s’il y avait un évènement majeur et l’obligation de prendre l’antenne c’était le présentateur qui présentait le journal suivant, » a confié Robert Manias, en l’occurrence Claire Chazal. Avant de souligner : « Il se trouve qu’on a appelé la présentatrice qui était Claire Chazal et on n’a jamais réussi à la joindre ».

Au moment des faits, l’ancien premier ministre Lionel Jospin était très perturbé par la situation. « Il est très strict sur le protocole et il attendait que le président de la République s’exprime. Et il se trouve que le président de la République (Jacques Chirac, N.D.L.R) était absolument injoignable, ce qui est tout à fait étonnant. Il y avait donc deux personnes injoignables », a-t-il poursuivi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici