Claire Chazal se rapproche de Roschdy Zem, son plus grand remord !

0
431

Des clichés de Claire Chazal et Roschdy Zem, avec qui la rumeur l’assure en couple, ont été diffusés. La journaliste se laisse aller à quelques confidences. 


Claire Chazal a accepté de se confier sur différents domaines de sa vie au cours de l’interview qu’elle a accordé au magazine Paris Match. L’ancienne présentatrice du 20h de TF1 parle notamment de sa relation avec le couple Macron, son ancien compagnon et père de son fils, Patrick Poivre d’Arvor, mais aussi de sa vie sentimentale.


La maman de François, 26 ans, confie que pour avancer dans une relation, en amour comme en amitié, il lui faut admirer. « On peut être attirée par le pouvoir, aimer admirer, aimer être impressionnée. Ca procède de la domination », explique-t-elle notamment, soutenant qu' »une femme peut tomber amoureuse de cette domination », sans qu’on sache vraiment si elle fait référence au père de son fils.


« Je l’ai vécu, c’est une forme d’emprise », a affirmé Claire Chazal, non sans préciser qu’elle a ressenti quelques remords. « D’ailleurs, il m’est arrivé de regretter certaines relations. C’est tout le mystère du couple, de la vie à deux, du désir », dit-elle. La journaliste est aussi revenue sur la rumeur qui lui prête une relation amoureuse avec l’acteur Roschdy Zem, qui a joué dans Indigènes et Go Fast.


 « On est de vieux amis, et je l’aime beaucoup! », a déclaré Claire Chazal, avant d’ajouter: « Je suis célibataire, oui. Mais très entourée. J’ai d’autres amis qui sont seuls par choix ». Interrogée sur les sites de rencontres pour trouver l’âme soeur, la présentatrice de l’émission culturelle Passage des arts affirme: » Jamais! Je suis in-ca-pa-ble d’une telle démarche! »
« J’ai plus envie d’amitié que d’amour. C’est plus doux. Il y a moins de conflits et de tensions. La passion peut détruire », confiait quelques jours plus tôt, dans les colonnes du magazines Gala, la journaliste de 65 ans  qui prendra le 20 décembre prochain sur France 3 les commandes de l’émission Grand Echiquier.  


Claire Chazal qui s’est également confiée sur la chirurgie esthétique affirme n’y avoir jamais eu recours. « Je pourrais en faire, c’est vrai. Mais je préfère ma maquilleuse qui me connait depuis trente ans. Elle sait très bien comment s’y prendre pour lisser. Au fil des ans, il y a plus de boulot! Mais non, je n’ai pas envie de bistouri, d’injections. Ca me fait peur. Je ne veux pas changer de visage », déclare-t-elle.

Laisser un commentaire