Coralie Dubost, députée LREM, violemment agressée en pleine nuit – elle livre un récit épouvantable !

0
970

Coralie Dubost, députée LREM vit actuellement une période très compliquée. La jeune femme a accepté de se livrer en toute transparence sur l’agression dont elle a été victime, récemment. Un acte épouvantable, dont elle a livré les détails glaçants lors d’une interview accordée à nos confrères de BFMTV.

L’incident a eu lieu le 19 octobre dernier et l’a touchée elle et son mari de plein fouet. Après une sortie au restaurant en amoureux, les tourtereaux se sont fait agressés au moment de rentrer chez elle. Malheureusement, ils ont été dépouillés de tous leurs biens. Un évènement dramatique qui a littéralement traumatisé le couple.

« Tandis que nous rentrions, nous avons été attaqués par l’arrière. Nous avons été étranglés en même temps. Nous n’avons pas vu les visages des agresseurs à ce moment-là. Puis mis au sol, je ne sais pas comment, je pense m’être évanouie en tombant au sol. Ensuite j’ai été bâillonnée, aveuglée. J’entendais seulement ce qu’il se passait, tenue au sol. (…) », a-t-elle annoncé avec beaucoup d’émotions.

Avant de poursuivre : « J’entendais les coups qui étaient portés à côté. Ensuite mon compagnon a donné tout ce qu’il avait. C’est lui qui a brisé le silence, car tout s’est passé dans un grand silence. C’était très mécanique et froid. Ça ne s’est pas terminé quand tous les effets ont été donnés. Il y a eu encore des coups. Et puis, à un moment donné, ils ont décidé d’interrompre. En tout cas, l’agresseur qui me tenait a décidé que l’agression devait se terminer ».

Les voleurs ont réussi à dérober plus de mille euros en liquide, ainsi qu’une montre de luxe. L’enquête a été confiée à au 3e district de la police judiciaire parisienne (DPJ) pour « vol avec violence en réunion ». La député a confié être traumatisée par ce drame, mais elle a tenu à reprendre le travail, le lendemain de son agression.

« Prise en charge, ce mercredi matin, par le médecin de l’Assemblée nationale, elle a d’ailleurs tant bien que mal respecté ses engagements durant toute la journée », ont rapporté nos confrères de Midi Libre, qui souligne qu’aucun pronostic vital n’est engagé pour le moment.

Laisser un commentaire