Cyril Hanouna fait une sortie fracassante contre le service public, Delahousse s’élève contre ses propos

0
342

La privatisation de France Télévisions est un sujet qui divise les présentateurs de télévision. Alors que Laurent Delahousse, animateur des 20 heures de France 2, s’est toujours opposé à cette idée, Cyril Hanouna, animateur de TPMP sur C8, a récemment poussé un gros coup de gueule en faveur de la privatisation de l’audiovisuel public.

La position de Laurent Delahousse

Depuis quelques mois, Laurent Delahousse a interpellé les téléspectateurs pour leur rappeler les dangers de la privatisation de France Télévisions. Il s’est notamment demandé : « Réfléchissez juste une seconde, vous dire voilà, moi, mon programme télé préféré, c’est lequel ? Quelle émission culturelle, j’aime regarder ? Celle de grands reportages ? ».

Le présentateur a souligné l’importance des émissions culturelles et de l’information de qualité diffusées par France Télévisions, et a mis en garde contre les conséquences d’une privatisation qui pourrait remettre en cause la diversité des programmes et la qualité de l’information.

La position de Cyril Hanouna

Cyril Hanouna, animateur de TPMP sur C8, a récemment exprimé son point de vue sur la privatisation de France Télévisions. Il estime que le coût de l’audiovisuel public est trop élevé et qu’il serait préférable de privatiser France Télévisions. Il a déclaré : « Imaginez 4 milliards d’euros, on pourrait faire beaucoup de choses avec cette somme, comme aider les hôpitaux, augmenter les salaires, mieux équiper les policiers ou les enseignants. Sans oublier que cet argent pourrait être utilisé à d’autres fins plutôt que de financer les pubs diffusées sur les antennes de France Télévisions. Il est temps de privatiser cette entreprise ».

Il est vrai que le coût de l’audiovisuel public est élevé, mais il ne faut pas oublier que France Télévisions joue un rôle important dans la diversité des programmes et la qualité de l’information. Il est donc important de réfléchir aux conséquences d’une privatisation avant de se prononcer en faveur ou contre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici