Cyril Hanouna, idylle naissante avec Vanessa Paradis – confidences fracassantes

0
1054

Il y a quelques mois, l’animateur de l’émission ‘Touche pas à mon poste’, Cyril Hanouna, annonçait sa rupture avec Emilie, avec qui il a eu deux enfants. Leur union a duré seize ans. Emilie ne supportait plus le manque d’implication du trublion de C8 dans son couple. En effet, l’animateur phare a toujours eu envie d’atteindre des sommets dans sa carrière professionnelle.

Selon l’hebdomadaire Closer, son épouse avait du mal à accepter que le travail de son mari passe avant tout ! D’ailleurs, le trublion de C8, serait également « allergique aux vacances », selon le magazine people. Il y a quelques mois, le célèbre animateur « s’était ennuyé sérieusement lors de son séjour avec son épouse aux Etats Unis », confient nos confrères de Voici qui avait publié des clichés du couple se promenant à Miami

Avant de poursuivre: « Fou de boulot, il n’avait aucune envie de prendre des congés. Alors sous le soleil de Miami, en short et claquettes, l’animateur a vraiment souffert » a indiqué un proche du couple. Une situation qui a mis le feu aux poudres au sein du couple, qui a fini par imploser.

Face aux nombreuses interrogations qui ont entourées son couple, Cyril Hanouna avait décidé de briser le silence. « Elle ne veut jamais venir à une soirée avec moi, ça ne l’intéresse pas. », a -t-il révélé durant son invitation dans l’émission le ‘Divan’, présentée par Marc Olivier Fogiel.

Depuis sa séparation très médiatisée, l’heureux papa de deux enfants a été au coeur de plusieurs rumeurs, révélant qu’il avait rencontré une nouvelle femme. En effet, le magazine people Oops avait indiqué qu’il était en couple avec la chanteuse de 48 ans, Vanessa Paradis.

Une rumeur peu crédible puisque la ravissante blonde est mariée avec le célèbre réalisateur, Samuel Benchetrit, avec qui elle file le parfait amour. D’ailleurs, l’hebdomadaire n’avait apporté aucune preuve de cette rumeur, qui s’était pourtant propagée sur la toile, comme une traînée de poudre.

Laisser un commentaire