Cyril Hanouna ultra protecteur avec Emilie, projet en cours … 

0
94

Emilie, la mère des enfants de Cyril Hanouna, serait bien décidée cette fois à garder pour elle son homme qu’elle aurait retrouvé mal en point. 

Cyril Hanouna pourrait bientôt se classer au rang de l’animateur le plus riche du PAF. Pour cette raison particulièrement, Emilie ne souhaiterait prendre aucun risque. Particulièrement pour assurer l’héritage de ses enfants, indique le magazine Confidences qui s’est intéressé à la fortune du trublion de C8.

Il aurait gagné le gros lot grâce à son partenariat avec Bolloré. Cette affaire serait par ailleurs la meilleure conclue au cours de ces dernières années. « En obtenant de Vivendi, à la fin de l’été 2015, un pactole de 250 millions d’euros pour 5 ans de contrat, Cyril Hanouna est désormais appelé ‘Monsieur 50 millions' », indique la publication. 

« Soit le budget annuel qu’il engrangera pendant les cinq prochaines années », a précisé l’hebdomadaire selon qui « Cyril Hanouna est en train de devenir le mec le plus riche du PAF et c’est tant mieux pour lui, remarque un ancien animateur de variétés sur TF1, qui se confie sous le sceau de l’anonymat ». 

« Mais on se demande pourquoi Bolloré a accepté de passer d’une enveloppe de 19 millions par an à 50 millions! C’est une culbute qui ne s’est jamais vue jusqu’à présent. Très fort cet Hanouna ou très calculateur ce Bolloré! », poursuit le magazine qui revient également sur le salaire de l’animateur. 

Se basant sur une information de L’Express, Confidences évalue à près de 50.000 euros par mois le salaire qui serait versé au compagnon d’Emilie, que la rumeur affirmait en couple avec sa chroniqueuse Kelly Vedovelli. A cette rémunération mensuelle, s’ajouteraient les dividendes annuels dont le montant cette fois n’a pas été révélé.  

Emilie, la mère de ses enfants, qui l’aurait d’abord quitté, serait de retour. Le planning chargé de l’animateur aurait été la cause de leur séparation. Mais le retour de flamme avec la brune discrète pourrait être définitif. La maman de deux enfants aurait pris conscience de la nécessité de mettre financièrement à l’abri sa progéniture. 

Laisser un commentaire