Cyril Lignac, père dans quelques jours – échec douloureux qu’il n’encaisse pas !

0
0

Cyril Lignac est aujourd’hui une figue emblématique de la cuisine en France, mais également en tant qu’animateur. Tout semble réussir à celui qui a longtemps été un coeur à prendre. Si son histoire d’amour avec Sophie Marceau avait fait couler beaucoup d’encre, leur rupture avait été également très médiatisée, au point que le chef cuisinier de M6 ait pris la décision de taper du point sur la table !

« La solitude serait la raison de leur rupture. L’actrice se serait sentie abandonnée par son compagnon trop pris par ses innombrables projets professionnels », a confié l’hebdomadaire Public, qui souligne des tensions vives entre les deux ex tourtereaux. Aujourd’hui, Cyril Lignac semble avoir bel et bien tourné la page, puisqu’il file le parfait amour avec la jolie tropézienne, Déborah.

La ravissante blonde est déjà maman de trois enfants et officie en tant que bijoutière. Cerise sur le gâteau, le couple attend un heureux évènement. En effet, le magazine people Closer a consacré un dossier sur Cyril Lignac et fait des confidences étonnantes à son sujet. Selon la publication, Cyril Lignac et Déborah vont bientôt avoir un bébé. Ce projet était devenu une priorité pour le couple.

« Cela fait partie de l’équilibre de la vie, donc bien sûr que j’ai envie de fonder une famille » a-t-il confié dans un entretien accordé à nos confrères de TV Mag. Si sur le plan personnel, Cyril Lignac vit sur un petit nuage, au niveau professionnel, rien ne va plus. Les audiences de sa dernières émission sur M6, ‘L’Académie des gâteau’ a atteint son score le plus bas.

Il faut bien rappeler que des audiences très basses sont une première pour Cyril Lignac, qui avait atteint durant les confinements des audiences spectaculaires avec son émission ‘Tous en cuisine’. « Cette émission a été un vrai engagement pour moi. Quand ça s’est terminé, les gens me disaient ‘merci’. Ça ne m’était jamais arrivé ! On peut aimer vos émissions mais quand on vous dit merci, c’est un service que vous avez rendu. C’est bouleversant… », a-t-il lâché.

Avant de poursuivre : « Cela m’a fait sortir de ma zone de confort et c’était vraiment angoissant ! Je suis quelqu’un de très exigeant dans mon métier, avec mes collaborateurs, mes cuisiniers, mes serveurs… mais aussi avec moi-même. Je m’impose un degré d’exigence parfois très dur. Je le savais déjà mais cela a été exacerbé par le direct car tous les soirs, j’officie sans filet et je suis jugé sur ma recette ».

Laisser un commentaire