David Hallyday, addiction à la drogue, il échappe à une tragédie

0
2120

David Hallyday est un une personnalité incontournable de la scène française. Son talent est indéniable et sa joie de vivre est très appréciée par ses fans, qui son des millions à le suivre sur les réseaux sociaux. Si le fils de Sylvie Vartan a suivi les mêmes pas que son illustre père, Johnny Hallyday, il était hors de question pour l’artiste de tomber dans les mêmes vices que le taulier.

Sa mère, Sylvie Vartan a toujours été présente dans sa vie et pour elle, il était hors de question qu’il soit en lien avec l’alcool ou encore aux drogues dans sa jeunesse. Pourtant, Johnny qui a rendu son dernier souffle en décembre 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons, n’a jamais caché sa dépendance à la drogue.

« La cocaïne, j’en ai pris en tombant du lit. Maintenant, j’en prends pour travailler, relancer la machine. Je n’en suis pas fier, c’est ainsi, c’est tout. J’ai mangé des champignons [hallucinogènes] avec – M. Je vais te dire un truc : qu’est-ce que je trouvais tout le monde gentil après ! Et j’étais bien plus en forme que lui. J’aurais pu baiser un tronc d’arbre. », a-t-il avoué en 2014.

Pour David Hallyday, les choses sont clairement différentes. Il fait un point d’honneur à faire attention à sa santé, et notamment à ce qu’il mange. Hors de question pour le partisan d’écologie, d’ingérer des substances nocifs qui pourraient avoir de lourdes répercussions sur sa santé. Récemment, il s’est confié sur sa persévérance dans ce milieu, qui est connu pour être sans pitié.

« Comme tout le monde le sait, rien n’est facile dans la vie, a-t-il regretté. Je gère ça [la polémique, ndlr] en me noyant dans le travail, en étant avec ma famille et mes amis. Mentalement je suis très fort, mais ça n’empêche pas la souffrance. Cependant, cela me permet de contrôler cette dernière. Et ça me permet surtout de pouvoir continuer à avancer. Avancer, c’est ce qu’il y a de plus important. La liste des rêve est encore longue », a confié le père de trois enfants.

Concernant la guerre autour de la succession de son père, David Hallyday a déclaré :  » La rage, je ne l’ai plus. Enfin, toujours un petit peu quand même. Il y a des choses qui ne guérissent jamais. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra mettre un pansement là-dessus ».

Laisser un commentaire