David Hallyday et Laura Smet silencieux – Laeticia monte seule au créneau face à Eric Zemmour !

0
396

De nombreuses personnalités se sont indignées face à la dernière vidéo d’Eric Zemmour, dans laquelle il annonçait sa candidature à l’élection présidentielle. En effet, l’usage non autorisée de leurs images dans un clip d’Eric Zemmour a beaucoup fait réagir les célébrités en question ou leurs proches. L

Le célèbre polémiste de CNews a déclaré qu’il voulait  » sauver  » la France des minorités qui  » oppriment la majorité « . La compagnie de production de films Gaumont est rapidement montée au créneau et l’a accusé d’utiliser son contenu sans autorisation. Choquée que son image soit associée au partie d’Extrême droite, un communiqué a été émis.

« Gaumont a été surpris de découvrir que des extraits des films de son catalogue ont été inclus dans la vidéo de campagne d’Eric Zemmour sans aucune autorisation. Gaumont se réserve le droit d’engager des poursuites », peut-on lire dans le communiqué. Quant à Luc Besson, il a déclaré : « ne partage aucune des idées d’Eric Zemmour ».

Récemment, c’est Laeticia Hallyday qui a brisé le silence, soulignant avoir été choquée que l’image de son défunt mari, Johnny Hallyday soit associée à la vidéo d’Eric Zemmour. La mère de Jade et Joy a confié qu’elle allait porter plainte contre le polémiste d’extrême droite. Contrairement à leur belle-mère, David Hallyday et Laura Smet n’ont pas encore réagi à l’utilisation sans autorisation de l’image de leur illustre père.

« J’étais attristée, ça n’est pas envisageable d’utiliser l’image d’un artiste, l’image de Johnny à des fins politiques dans une campagne électorale, quelqu’un qui n’est plus là, c’est une propagande qui n’aurait pas plu à Johnny, il n’aurait pas aimé ça. J’ai demandé à mon avocat d’entamer des poursuites. Je suis choquée et je pense que je ne suis pas la seule, il fallait le dénoncer, respecter le droit à l’image, et dénoncer cet abus », a indiqué Laeticia Hallyday au micro de RTL.

A travers un communiqué émis auprès de l’AFP, Laeticia Hallyday a déclaré : « Cette faute n’est pas seulement condamnable car aucune autorisation n’a été demandée et donc octroyée. Elle constitue aussi une usurpation et la démonstration de l’irrespect de son auteur envers le symbole qu’incarne Johnny, et envers tous ceux qui portent authentiquement Johnny dans leur mémoire ».

Laisser un commentaire