David Hallyday, humilié par Laeticia lors d’un évènement à Marne-La-Coquette

0
1448

David Hallyday a beaucoup été marqué par la guerre autour de l’héritage de son défunt père, Johnny Hallyday, décédé en 2017 des suites d’un long combat contre un cancer des poumons. Il faut dire que des conflits autour du clan Hallyday ont été très médiatisés. Laeticia Hallyday refusait catégoriquement de partager l’héritage de Johnny avec les enfants ainés du taulier, Laura Smet et David Hallyday.

Depuis un peu plus d’un an, la famille Hallyday a fait le choix de signer un accord afin d’éviter que la guerre ne perdure davantage. Si aujourd’hui, les choses semblent être entrées dans l’ordre, la famille s’est littéralement déchirée. Par exemple, il y a quelques semaines, David Hallyday mariait sa fille aînée, Ilona Smet (issue de sa relation avec Estelle Lefébure), mais n’avait pas invité sa belle-mère, Laeticia Hallyday.

 « La rage, je ne l’ai plus. Enfin, toujours un petit peu quand même. Il y a des choses qui ne guérissent jamais. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra mettre un pansement là-dessus. Je ne suis pas toujours au courant de tout. Si les gens ont envie de revivre des choses, tant mieux. J’ai tendance à dire que si c’est un hommage artistique, c’est mieux qu’il soit qualitatif que quantitatif. Mais si c’est pour que des gens montent quelque chose pour gagner du fric dessus, non », a lâché le fils de Johnny Hallyday.

Il faut dire que les tensions entre David Hallyday et Laeticia Hallyday remontent avant la mort de Johnny. Quelques semaines avant la mort du taulier, la mère de Jade et Joy avait invités tous les amis de Johnny et avait fait en sorte de laisser de côté David Hallyday, qui pourtant venait chaque jour au chevet de son père, alors très affaibli. Une humiliation qu’il n’a jamais digéré.

Laura Smet a également beaucoup souffert d’avoir été éloignée par son père alors qu’il était très malade. « J’ai envie d’être sereine. Je n’ai pas envie de me bagarrer plus longtemps que ça. Ça ne me regarde pas. Je suis actrice, je réalise des choses. Je n’ai pas du tout envie de passer ma vie à m’occuper de cette histoire qui est quand même sordide. Mais je ne peux pas laisser passer certaines choses », a confié la comédienne de 37 ans.

Avant de souligner : « Il n’y aura jamais de paix possible – à partir du moment où [Laeticia] a franchi cette ligne, [celle de ne pas me laisser] dire au revoir à notre père. Je parle pour moi, je ne parlerai jamais pour David. Mais j’étais avec ma mère ce jour-là. On a attendu 4 heures dans le salon [pour] qu’on puisse dire au revoir à mon père parce que je savais que c’était imminent. »

Laisser un commentaire