David Hallyday, peur de l’enlèvement, l’étonnant conseil de Sylvie Vartan

0
0

Sylvie Vartan a donné à son fils, alors qu’il n’était encore qu’un petit garçon, un conseil étonnant.

Ce même conseil, la chanteuse qui célèbre 60 ans de carrière l’aurait aussi donné à sa fille Darina. Et il consistait à ne pas marcher sur le trottoir. Dans les colonnes du magazine Gala auquel elle a accordé un entretien, la première épouse de Johnny Hallyday s’expliquait, invoquant sa crainte en tant que parent.

«Quand Darina part quelque part, c’est vrai que je lui demande de m’appeler en arrivant. Ça ne me fais pas plaisir d’être comme ça, ce n’est pas un choix, c’est plus fort que moi : quand j’amenderais, je m’inquiète», disait-elle. «Quand j’étais enfant et que je rentrais seul de l’école qui était juste en face, ma mère me disait par exemple de ne pas marcher près du trottoir parce que quelqu’un pouvait passer en voiture, ouvrir la portière et m’embarquer. J’ai répété la même chose à mes enfants », affirmait David Hallyday.

Le fils de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan se veut discret malgré la renommée dont il fait l’objet depuis son jeune âge en raison de la  célébrité de ses parents. Ayant emprunté la même voie professionnelle que ces dernier, il a à son actif aujourd’hui plus de onze albums. L’artiste reconnait avoir fait de la discrétion son style de vie.

« Par la force des choses – je n’ai rien demandé à personne –, on me connaît depuis que je suis né. C’est facile de m’avoir en interview, on me parle de ma famille, on sort de vieilles photos, et finalement, à force de parler de tout le monde sauf de moi,les gens me connaissent mal. De mon côté, je considère que lorsque j’ai terminé de bosser, ma vie ne regarde personne. Agir comme ça n’a pas facilité le contact avec les gens.Aujourd’hui, j’ai envie de montrer des choses plus personnelles », affirmait-il en interview avec Marie Claire l’année de ses quarante ans.

Et quand on lui demande «qui est David Hallyday ?», le chanteur répond : « C’est l’habillage de David Smet, un costume qu’on lui a donné dès son enfance. Là où je vis, je veux que tout le monde m’appelle David Smet. Quand on me dit que mon nom est David Hallyday, je réponds « C’est le nom que vous m’avez donné » »,

« Et je ressors le vieux « Paris Match » où l’on trouve une photo de ma mère et de moi à ma naissance, légendée ainsi : « Sylvie Vartan vous présente son fils : David Hallyday. » Vous pouvez me donner tous les noms que vous voulez, ça m’est égal. Moi, je sais qui je suis, et la question est : ce que je fais, est-ce que c’est bien? », poursuivait-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici