Delphine Wespiser (TPMP) confidences choquantes sur son idylle avec Roger !

0
321

Delphine Wespiser s’est confié dans le podcast Femmes de télé sur les débuts compliqués de sa relation avec Roger. 

Entre son compagnon Roger et elle, se trouvent 26 ans d’écart. Une différence d’âge qui n’a pas facilité le début de leur relation. Sa famille, ses amis, et même elle n’étaient pas certains que cette idylle dure. La chroniqueuse de Touche pas à mon poste sur C8 est revenue sur les premiers flirts avec Roger. 

C’était lors de son passage dans le podcast Femmes de télé. Delphine Wespiser n’a pas hésité à faire des confidences sur son propre comportement qui a parfois pu heurter son compagnon. Cela a été compliqué à assumer », a-t-elle reconnu, ajoutant: « On ne choisit pas quand deux âmes sœurs se rencontrent, on ne choisit pas l’âge ». 

« Alors, oui ça peut paraître bizarre sur le papier. Même là quand on dit 26 ans d’écart, je me dis c’est abusé mais vous nous voyez ensemble, il n’y a pas de problème », a-t-elle poursuivi. L’ancienne Miss France affirme que si « vous faites un déj avec nous, on ne voit plus ça. Je trouve ça tellement intéressant quand des âmes se connectent, ça dépasse tout ».

Pourtant, même elle-même ne s’était pas imaginée vivre cette idylle un jour. Notamment en observant la réaction de sa famille et ses amis lorsqu’elle évoquait avec eux ses sentiments pour le « patron de la boîte ». « Les amis l’ont pas vraiment bien pris, ils le connaissaient car il est le patron d’une discothèque. A la base, on sortait tous là-bas », s’est souvenu Delphine Wespiser. 

« Ils voyaient bien qu’au bout du moment j’allais boire de plus en plus de cafés avec lui. Les gens me demandaient « qu’est-ce que tu fais avec lui tout le temps ? (elle rit) », relate-t-elle. Cependant, malgré le fait qu’elle se sente bien dans les bras de Roger, même au début de leur relation, la chroniqueuse peine à assumer leur histoire d’amour. 

« Pendant très longtemps quand on a commencé à sortir ensemble, je ne voulais absolument pas que ce soit officiel », explique-t-elle, avant d’avouer encore: « Même auprès de lui, je lui disais ‘on sort pas vraiment ensemble’. Je ne lui donnais jamais la main. J’ai mis un an à lui donner la main en public ». « Et lorsque quelqu’un passait je lui lâchais la main. C’est blessant pour la personne. On se dit ‘si on s’aime, aie le courage d’officialiser », précise Delphine Wespiser.

Laisser un commentaire