Diana Jones, le drame, déformée, découvrez ses confidences assez douloureuses !

0
1

Diana Jones parle de ses problèmes de santé qui ont eu un effet sur son apparence physique.

C’est en 2001 que la téléréalité a vu le jour en France avec la diffusion notamment de Loft Story où les téléspectateurs découvraient Loana. La chaîne RMC a diffusé récemment un documentaire qui relate le passé des stars de la téléréalité en France. Si de façon générale, on entend très souvent parler de Loana ou Nabilla, les téléspectateurs ont pu se rendre compte qu’elles ne sont pas les seuls à avoir marqué la téléréalité.

D’autres candidates aussi se sont révélées être des vedettes au cours des différents programmes. C’est le cas de Diana Jones en 2002 qui a paru dans L’île de la Tentation où il s’agissait d’éprouver la solidité de son couple. Le couple qu’elle formait avec Brandon avait marqué les téléspectateurs. Aujourd’hui, ils ne sont plus ensemble.

L’ancienne star de téléréalité a accepté de parler de ses problèmes de santé. Son combat  contre deux cancers et l’impact de la thyroïde et de ses 30 kg en plus sur son corps. Considérée à l’époque comme une bimbo, Diana Jones indique que la maladie a changé son corps, affirmant que la thyroïde l’a « déformée, on ne va pas se le cacher ».

Mais cela ne serait pas un désavantage pour elle, car si à l’époque où était diffusée l’émission, elle n’était perçue que comme une femme « bimbo et bonne », Diana Jones explique qu’aujourd’hui les gens peuvent la voir comme la personne qu’elle est véritablement. Et pour elle, c’est simplement une femme. Aussi, elle considère que ce changement au niveau de son physique n’aurait pas qu’un aspect négatif.

Pour elle au contraire, il y a toujours un mal pour un bien. Après avoir pris 30 kilos en plus à cause de la maladie, l’ancienne star est tout de même heureuse de ne plus paraitre aux yeux de ses fans comme de la chair fraiche à croquer. Il y a quelques mois déjà, Diana Jones se confiait auprès de TFX. Le magazine public rapportait alors ses confidences sur ses deux cancers, dont le plus récent est celui de la thyroïde à l’origine de sa prise énorme de poids.

Et pendant trois ans, ne souhaitant pas se voir étaler dans les médias, Diana Jones s’est cloitrée chez elle.  Dans le documentaire, elle affirme avoir traversé une période difficile au cours de laquelle elle a fait un burn-out. Heureusement pour elle, elle s’en est remise et depuis, elle a décidé de sortir de sa coquille. Ce qu’elle ne veut surtout pas, c’est ressasser des pensées négatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici