Eddy Mitchell, la fin est proche – confidences ambiguës sur Johnny Hallyday

0
2565

Depuis 2017, Eddy Mitchell doit conjuguer avec l’absence de son grand ami Johnny Hallyday, parti trop tôt selon lui. 


Et pour cause, le rockeur n’a jamais voulu, jusqu’à la fin de sa vie, se ménager. Voilà donc 4 ans maintenant qu’Eddy Mitchell ne peut plus lui parler. Avant, ils échangeaient ensemble autour du cinéma ou de la musique, et s’offraient des restaurants. Depuis le départ du taulier, le chanteur ne cesse d’évoquer les souvenirs. 


Leur belle amitié a débuté alors qu’ils étaient adolescents. Et Eddy Mitchell tient à conserver les moments qu’ils ont passés ensemble. Aussi, évite-t-il, comme il l’explique, les évènements qui ne lui rappellent rien. Le chanteur ne s’était par exemple pas rendu à l’inauguration de l’esplanade au nom du rockeur à Paris. 


« J’aime pas les places qui commémorent car les pigeons chient sur les statues donc ça ne m’intéresse pas. C’est pas Johnny ça », confiait Eddy Mitchell, avant de souligner qu’il s’agit d’un concept qu’il n’apprécie guère. « Sur le principe je ne suis pas d’accord sur ce genre de choses », a-t-il clairement indiqué.


« Les spectateurs paient pour des artistes qui eux ne sont pas payés et ça va soit disant à une œuvre de charité. Je n’y crois pas beaucoup », a-t-il lancé au sujet du concert qui a suivi à Bercy. Et considérant la statue, c’est sûr, elle n’est pas à son goût. « C’est une catastrophe ambulante, ça ne me regarde pas non plus. Mais ça plaît à Hidalgo (Anne Hidalgo, la maire de Paris). Elle se régale ».


Une pique non voilée à la veuve de son ami, Laeticia Hallyday, qu’il n’a jamais apprécié, même du vivant du rockeur. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois qu’il s’en prenait à elle. « Il se laissait trahir. Il donnait beaucoup, sans distinction. Il se gourait souvent. Il voulait rester dans le coup, avoir toujours quelqu’un de plus jeune à ses côtés », avait déclaré Eddy Mitchell dans les colonnes de Télé Star. 


Si Eddy Mitchell peut regretter que le taulier n’ait pas suivi ses conseils concernant sa santé, lui par contre écoute ceux de ses proches et de son médécin. « J’ai levé le pied grâce à mon entourage et parce que j’ai un excellent toubib qui m’a dit ‘il faut vous calmer' ». « Il n’a pas franchement vécu à 300 à l’heure, il a vécu à 600 à l’heure. C’est pour ça qu’il n’en est pas sorti d’ailleurs », a-t-il affirmé au sujet de son ami. 

Laisser un commentaire