Eddy Mitchell, le jour où Johnny Hallyday lui a fait très très mal !

0
25

Lorsqu’on évoque les légendes du rock en France, il est fort probable qu’un nom vous vienne tout de suite en tête. En effet, vous pensez rapidement à Johnny Hallyday. Mais quand on y regarde de plus près, le défunt mari de Laeticia Hallyday, n’est pas le seul chanteur a avoir marqué les français avec ses chansons entêtantes.

En réalité, celui que l’on surnomme l’idole des jeunes, n’a pas été le seul à faire vivre le rock. En effet, on oublie souvent qu’Eddy Mitchell a aussi fortement participé à la démocratisation de ce genre de musique alors réservé jusque là aux USA. D’ailleurs, les deux hommes sont devenus des grands amis à travers les années.

Deux stars qui se partagent le marché, c’est possible ? Eh oui, Eddy Mitchell et Johnny Hallyday étaient même les meilleurs amis. Hélas, en 2017 Johnny Hallyday rend son dernier souffle à la suite d’un long combat contre un cancer des poumons.  Récemment, Eddy Mitchell a révélé ses mémoires dans un ouvrage, dans lequel il met en avant certaines anecdotes étonnantes.

Une anecdote a attiré notre attention et nous avons décidé de vous la relayer à travers cet article. Cette histoire prend place un jour où Eddy Mitchell est de passage dans la ville de Nashville, dans le Tennessee aux USA, une ville extrêmement importante dans la culture américaine du rock. Johnny Hallyday son ami lui demande s’il peut lui ramener un souvenir de ce passage dans cette ville si particulière, en l’occurrence une guitare.

Eddy Mitchell trouve enfin la bonne guitare parfaite pour son ami, après des heures de travail acharné. Quelques jours plus tard, le père de David Hallyday est en concert et Eddy Mitchell disponible se fait un plaisir d’être présent au concert de son ami. Mais le comportement de son ami va littéralement le choquer par la suite.

Très impliqué dans son concert et très proche de ses nombreux fans, Johnny Hallyday cassera la guitare qu’ Eddy Mitchell lui avait acheté quelques jours auparavant. D’autant plus qu’il avait pris le soin de lui acheter un instrument de qualité, qui vaut forcément beaucoup d’argent. Selon Eddy Mitchell, il l’avait acheté plus de 30 000 dollars !

Laisser un commentaire