Eddy Mitchell très irrité – victime de tromperie …

0
257

Eddy Mitchell est touché par un scandale dont les conséquences auraient puêtre désastreuses. Il s’en souvient sur France 5.

Des situations compliquées, le célèbre chanteur français en a connues et pas qu’une fois. Admirateur de l’Amérique des années 1960, l’ami légendaire de Johnny Hallyday semble avoir désormais un autre aperçu de cette partie du globe et ne s’est pas privé de donner sa pensée nouvelle du “rêve américain”. Sans doute le résultat d’une situation à laquelle il a été confrontée.

Sur le plateau de C à vous où il était invité, Eddy Mitchell a relaté un épisode sombre de sa vie. L’occasion aussi de révéler sa collaboration avec le comédien Laurent Gerra, même si les lieux de spectacles sont encore fermés. Sur  le plateau d’Anne-Elisabeth Lemoine, les deux hommes ont dévoilé un nouveau projet qui devrait faire parler d’eux.

Baptisé A credit and stereo, il pourrait faire grand bruit. En présentant ce projet, Eddy Mitchell s’est donc souvenu d’une aventure passé. Alors que le chanteur de 78 ans venait de sortir son album Jambalay, il s’est retrouvé derrière les barreaux par les soins de Laurent Gerra. Et ce dernier s’est ensuite fait passer pour Johnny Hallyday.

Si cela a pu être difficile à l’époque pour Eddy Mitchell, aujourd’hui apparemment l’anecdote qui lui rappelle son ami décédé en 2017 fait bien rire. Les deux chanteurs ont fait ensemble les 400 coups. Aussi, l’animatrice de C à vous a souhaité savoir si entre les deux compères, il y avait souvent un “concert après concert”. Eddy Mitchell a fait une révélation en s’appuyant sur la pire chanson de Johnny Hallyday. 

“Nous avons tous les deux parlé de nos mauvaises chansons”,  a-t-il d’abord déclaré, évoquant le concert photo des “ vieux salauds”. “Moment merveilleux, un soir à Clermont-Ferrand. J’avais Volage, qui est une chanson incroyable (…) Quand à Johnny, ça bouge sur tout mon corps, mon cœur bat très fort…”, dit-il alors qu’il entonne. 

Mais “la pire des pires des pires chansons” c’est J’suis mordu, sortie en 1960. Un titre que ni Eddy Mitchell ni le père de David Hallyday et Laura Smet n’appréciaient. Pourtant, “On a tout chanté et le restaurant a fêté”, a assuré le chanteur de 78 ans dans l’émission d’Anne-Elisabeth Lemoine. Des révélations qui ont provoqué l’hilarité des personnes présentes sur le plateau, y compris Eddy Mitchell lui-même qui riait encore en répétant “la pire des pires des pires chansons”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici