Elodie Frégé enfin libre d’Ary Abittan – une affaire qui prend un tournant radical

0
846

La grande vainqueur de la star Academy, Elodie Frégé a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. En effet, son nouveau fiancé, Jonathan Zaccaï, a été sélectionné pour remplacer l’humoriste populaire Ary Abittan, accusé de viol sur une jeune femme de 23 ans. L’acteur a depuis, disparu des radars et a préféré resté silencieux en attendant son procès.

Face au scande de cette histoire très médiatisée, sa carrière artiste est en berne. Alors que le comédien devait intégré le casting d’une série diffusée sur M6, le père de famille a été remplacé rapidement par Jonathan Zaccaï. Même si elle est très présente sur instagram, Elodie Frégé a fait le choix de ne pas réagir à ce changement de dernière minute, qui concerne son nouveau compagnon.

« Une fiction de quatre épisodes de cinquante-deux minutes, avec Odile Vuillemin, Elodie Frégé, Helena Noguerra et Flore Bonaventura, dont le tournage avait démarré le 11 octobre, entre la côte d’Azur et La Réunion. La chaîne et les producteurs – parmi lesquels Dominique Farrugia – n’auront pas tardé à prendre leur décision, optant pour la poursuite du tournage », a annoncé le magazine Télé Star.

Selon nos confrères du Parisien, la supposée victime de l’humoriste est une femme avec qui, il avait des relations régulières. Face à l’ampleur de cette affaire, certains membres de l’entourage d’Ary Abittan ont accepté de briser le silence, dans un contexte particulièrement tendu où dévoiler son soutien à la star pourrait avoir de lourdes répercussions de boycott …

“Selon nos informations, Ary lui aurait déjà demandé à plusieurs reprises d’avoir des rapports de ce type, chose que la victime présumée aurait toujours refusée”, a annoncé Myriam Palomba, rédactrice en chef du magazine Public. Récemment c’est l’ami de longue date du comédien, Claude Lellouch, qui a fait des confidences étonnantes.

“Je ne vais pas écouter ces choses-là. En plus, moi, je suis un ami fidèle. Mes amis peuvent compter sur moi quand ils vont mal. En ce moment, ce qu’il vit, c’est un cauchemar. Je crois en la justice. Pour l’instant, la présomption d’innocence doit jouer. S’il a fait des conneries, il faut qu’il soit sanctionné. Mais l’amitié, c’est un mot qui a du sens.”, a-t-il livré au journal Le Parisien.

Laisser un commentaire