Emmanuel Macron craint la technologie pour la prochaine élection présidentielle

0
1

Nous vivons dans une période qui est pour le moins bizarre depuis un an et demi. En effet, le Coronavirus a bouleversé bon nombre de choses qui étaient jusqu’alors considérées comme acquises, comme certaines de nos libertés. Une situation compliquée pour nous, mais aussi nos politiques qui doivent en parallèle prévoir la candidature de la présidentielle de 2022, le tout en sachant que le Coronavirus jouera un rôle clé dans cette campagne présidentielle. Mais il se pourrait qu’un autre élément vienne semer la zizanie, la technologie. C’est par exemple l’une des craintes d’Emmanuel Macron. 

Emmanuel Macron craint la technologie 

Depuis le début de la crise du Coronavirus, on assiste à un phénomène, la propagation très rapide des informations sur le net. Cette propagation et l’incursion de milieux journalistiques généralistes dans des domaines de pointe tels que la recherche et la médecine créent un véritable brouillard médiatique pour de nombreux Français. On ne sait plus trop à qui se fier quand l’information change toutes les cinq minutes et les théories du complot fleurissent. Certains profitent de ce chaos et capitalisent sur la peur des gens pour faire circuler de fausses informations dans le but d’en tirer parti et c’est exactement ce qui semble faire peur à Emmanuel Macron. 

Plus particulièrement, il y a une technologie que le président de la République et son entourage surveillent de près depuis un moment, celle du deep fake. Peut-être que ce nom vous dit d’ailleurs quelque chose, car c’est une technologie en plein boom. Elle consiste à mettre un visage sur une personne pour faire croire que c’est elle alors que ce n’est pas le cas. Emmanuel Macron redoute donc que l’on utilise cette technologie pour lui faire dire n’importe quoi dans le but explicite de mettre du plomb dans sa candidature à la Présidentielle de 2022.Un autre frein qu’il semble avoir pris très au sérieux comme celui qui voudrait que sa femme Brigitte Macron et son âge ne passent pas aussi bien auprès des Français que lors de la dernière élection. 

Mais si on en revient à la technologie du deep face et a l’attention tout particulière qu’a Emmanuel Macron sur celle-ci, on pourrait être tenté de sous-estimer le problème. Pourtant l’actualité récente semble donner entièrement raison à Emmanuel Macron ! Vous avez sûrement entendu parler du projet Pégasus qui défraie la chronique depuis plusieurs jours. Eh bien, Emmanuel Macron ferait selon les premières constatations probablement partie des numéros espionnés et reliés au Maroc ! Preuve que cette peur de la technologie par Emmanuel Macron n’est clairement pas qu’une fiction et que cela pourrait bel et bien avoir un rôle dans le mois, voire les années à venir. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici