Emmanuel Macron, règle ses comptes avec Jean-Marie Bigard. L’humoriste riposte …

0
1646

Depuis que célèbre humoriste avait annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle de 2022, avant de se rétracter, les critiques et les commentaires négatifs se sont développés à son encontre sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu’il n’a pas été épargné depuis quelques mois. Malgré les efforts pour se justifier, le mari de Lola Marois ne peut pas se battre sur tous les fronts, tant les attaques viennent de tous les bords.

En effet, le père de deux enfants a annoncé l’hypothèse de se présenter à la prochaine élection présidentielle, afin de « représenter le peuple face à Emmanuel Macron », a-t-il indiqué durant une interview accordée à nos confrères de ‘Society’. Avant d’ajouter : « Pour l’instant, ce n’est pas au goût du jour », sous entendant qu’il s’agissait d’une envie et non d’un projet pour l’instant.

Il a avoué étre complètement novice dans ce domaine. « Je n’y connais rien en politique. Je n’ai jamais voulu en faire. je me ferais déchiqueter si je rentrais sur le terrain. je préfère gueuler en tribune », a rapporté le célèbre humoriste. Avant de poursuivre : « Je laisse chauffer la Cocotte-Minute à feu doux pour savoir combien de gens seraient derrière moi si ça arrivait, mais pour l’instant ce n’est pas au goût du jour. Je veux d’abord rendre service au peuple ».

Durant son passage sur BFM TV, le mari de Lola Marois a déclaré : « Ça pourrait si ça pouvait aider le peuple à avoir une voix sincère qui ne ferait partie d’aucun parti politique. Oui, ça pourrait me tenter. Quand un mec représente le peuple, le peuple un peu en colère, eh ben on l’appelle. C’est pour ça que je sens que les « gilets jaunes » me sollicitent (…) Ils se disent « Qui va prendre notre défense le mieux ? ».

Par ailleurs, Jean-Marie Bigard aurait encore dérapé sur les réseaux sociaux, ce qui poussé le chef de l’Etat, Emmanuel Macron a coupé les ponts avec lui. En effet, ce dérapage a été relayé par le célèbre acteur Thierry Lhermitte qui ne cache pas son immense déception et sa stupéfaction envers les propos émis par le célèbre humoriste.

« Jean-Marie, l’autre jour tu as dit : ‘Quand est-ce que l’armée va entrer à l’Elysée, arrêter l’autre et le juger dans l’après-midi’. Alors ça, c’est un délit, je crois que ça s’appelle appel à la sédition. Mais est-ce que tu crois vraiment que c’est une bonne idée d’avoir un régime militaire ? », a confié le célèbre acteur.

Avant de poursuivre : « Moi, je n’ai pas envie du tout d’avoir Pinochet ou les colonels grecs en France et d’avoir une justice d’exception qui juge les gens dans l’après-midi. Tu es un grand humoriste, mais là, Jean-Marie, ce n’est pas drôle du tout. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici