Eric Zemmour accusé d’agression sexuelle – une journaliste livre une version épouvantable

0
632

Eric Zemmour, ne s’est pas déclaré officiellement candidat à la présidence qui aura lieu en Avril prochain, mais le polémiste Eric Zemmour a récolté 13% des votes premier tour, selon un dernier sondage. Celui qui a écopé de nombreuses amendes pour ses discours de haine, dévoile sans complexe son discours anti-immigration.

Un  sondage Harris Interactive diffusé récemment, dévoile Eric Zemmour dépassant largement la présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen. Aujourd’hui, la fille de Jean-Marie Le Pen se retrouve en fâcheuse position, face à un candidat plus charismatique et qui semble calquer ses idées sur l’extrême droite.

Ouvertement anti-immigration et anti-islam, Eric Zemmour a récemment déclaré qu’il préférait obliger les gens à donner à leurs enfants des prénoms français car « appeler son enfant Mohamed revient à coloniser la France ». Des propos qui ont engendré une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.

Si aujourd’hui, le journaliste de Cnews est au coeur de toutes les attentions, c’est pour une raison bien particulière. En effet, une journaliste accuse le polémiste de l’avoir agressée sexuellement.. C’est à travers l’émission, « Complément d’enquête » diffusée jeudi 4 novembre 2021, sur France 2, que la jeune femme a révélé un récit glaçant.

Après avoir reçu son diplôme de journaliste, Anne avait postulé pour intégrer la rédaction du « Figaro », où officie Eric Zemmour en tant qu’éditorialiste, ce dernier l’invite à prendre un café, qu’elle accepte volontiers. Une chose est sûre, elle ne s’attendait pas à une telle attitude de cet homme, dont la notoriété atteint des sommets.

« Dès les premières minutes, il a relevé ma mèche sur mon visage. Il m’a dit que j’avais de beaux yeux, un beau sourire. Moi j’étais hyper troublée, mal. En se levant, il me dit : ‘vous allez me remercier autrement’. Et là, il fourre sa langue dans ma bouche. Et là, c’est inattendu, dégoûtant, immonde. On sort du café, et en fait il recommence, il le refait en disant au revoir », a-t-elle annoncé, soulignant qu’elle n’arriverait à rien s’il est ne passe pas « dans on lit ».

Interrogé par le journaliste de ‘Complément d’enquête’, l’avocat d’Eric Zemmour a donné sa version des faits « Ce sont des accusations graves. Encore faut-il qu’une accusation bénéficie d’une preuve et d’une réalité. Pas de plainte, des affirmations. Comment voulez-vous répondre à cela ? Ça fait partie des attaques obligées », a-t-il affirmé. A ce jour, 6 femmes accusent le polémiste d’agressions sexuelles.

2

Laisser un commentaire