Eric Zemmour, changement d’orientation à cause de Sarah Knafo – les propos stupéfiants d’un proche

0
147

Eric Zemmour, un expert de la télévision devenu politicien qui a été condamné à deux reprises pour incitation à la haine, mène une campagne promettant de stopper complètement l’immigration. L’UE est l’un de ses principaux ennemis et il promet de suspendre la participation de la France à la zone de libre circulation Schengen.

Toutefois le polémiste d’extrême droite semble ignorer également les décisions de la Cour européenne des droits de l’homme et de la Cour de justice sur des questions telles que l’immigration et les subventions gouvernementales. Il est un féroce critique de la Commission et a appelé à ce que ses pouvoirs soient « limités au maximum ». 

Eric Zemmour promet une approche radicale des institutions de l’Union européenne s’il est élu président. Ses plans incluent la réintroduction des contrôles aux frontières, la suspension des règles Schengen sans frontières pendant deux ans et, selon un membre de son équipe en charge des sujets européens, l’ignorance des décisions de la Cour européenne des droits de l’homme et de la Cour de justice de l’Union européenne sur questions telles que l’immigration et les subventions gouvernementales.

Eric Zemmour a bouleversé les prévisions avant l’élection présidentielle d’avril prochain, lorsqu’il est soudainement apparu comme un rival de Marine Le Pen, chef du parti d’extrême droite du Rassemblement national. Il a poussé une position radicale sur l’immigration et l’identité française qui a dominé le débat public ces derniers mois. 

Zemmour est actuellement interrogé à 13% selon le sondage des sondages de POLITICO , derrière le sortant Emmanuel Macron, la conservatrice Valérie Pécresse et Le Pen. Sa politique le mettrait sur une trajectoire de collision avec la Commission européenne, qu’il dénonce régulièrement lors des débats. S’exprimant à Nîmes en octobre, Zemmour a déclaré que la France devrait « limiter au maximum les pouvoirs de la Commission ».

Selon, Jean-Michel Aphatie, les propos d’Eric Zemmour se seraient « radoucis » avec le temps et notamment so discours sur les musulmans. Pour tenter de viser une électorat plus large, ses propos sont moins virulents et sa compagne et conseillère en communication, ne serait pas étrangère à ce changement radical.

« Ce soir, ⁦@Zemmour Eric⁩ : « les musulmans doivent faire des accommodements nécessaires. » Hier, c’était plus radical: Islam, go home… Etonnant, non?

Laisser un commentaire