Eric Zemmour, moral dans les chaussettes après une tragédie avec Sarah Knafo! 

0
122

Le drame qui touche Eric Zemmour et sa compagne Sarah Knafo les affecterait encore au plus haut point. 
D’après les révélations du magazine Public au mois de février dernier, Eric Zemmour et Sarah Knafo ont perdu leur bébé suite à une fausse-couche de la magistrate de la Cour des comptes, alors que son accouchement était prévu au mois de mai. Depuis, le couple semble ne pas s’être remis de cette mauvaise passe. 
Eric Zemmour particulièrement serait encore sous le coup de ce terrible drame. Il l’aurait démontré lors du face à face avec Emmanuel Macron sur TF1. « Il a les traits tirés. Il est fatigué », a confié un proche du compagnon de Sarah Knafo. « L’heureux évènement était prévu pour mai. Seuls les Français diront si Eric et Sarah s’étourdiront de travail à l’Elysée à ce moment-là ».
Durant le débat sur la première chaîne, auquel prenaient part les autres candidats à la présidentielle, Eric Zemmour a eu l’air perdu dans ses pensées. Le site Gala a notamment évoqué son aspect fébrile et souligné quelques commentaires sur les réseaux sociaux. Un moment de cette soirée a particulièrement retenu l’attention. 
L’ancien polémiste de CNews a déclaré face aux caméras: « Moi, je ne vous promettrai pas que ce je peux tenir ». Les commentaires sur Twitter à son endroit n’ont pas été tendre. Surtout venant des alliés de ses adversaires à l’élection présidentielle dont Wellerand de Saint-Just, le président du Rassemblement national en Ile-de-France. 
« Il lui reste surtout, à Eric Zemmour, 26 jours pour se reposer, il est apparu bien fatigué et confus sur TF1 », a-t-il déclaré. « La phrase du siècle chez un candidat à la présidence de la République est d’Eric Zemmour: ‘Je ne vous promettrai pas que ce que je peux tenir’. A passer dans vide gag », a-t-il ajouté. 
Eric Zemmour semble avoir enchainé les fausses notes ces dernières semaines. Sarah Knafo qui, jusqu’ici, semblait tout contrôler perdrait la main à quelques jours du premier tour. Quotidien révélait notamment la mise en scène de l’échange entre le candidat à la présidentielle et des automobilistes sur la question des prix des carburants. 

Laisser un commentaire