Éric Zemmour, nombreux blessés – son meeting se transforme en cauchemar !

0
159

Si le meeting d’Eric Zemmour s’est bien déroulé et a été au centre de toutes les attentions, de nombreux incidents isolés ont éclaté dans la salle. Les forces de l’ordre sont intervenues très rapidement. Alors que de nombreux supporters présents à Villepinte avaient hâtes de retrouver le polémiste Eric Zemmour, l’ambiance est rapidement devenue électrique…

Eric Zemmour a été légèrement blessé lorsqu’un homme lui saisit le bras alors qu’il se dirige vers la scène, des combats éclatent et des partisans jettent des chaises sur des militants portant des t-shirts « Non au racisme ». Le candidat d’extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour a été légèrement blessé après avoir été agressé dimanche lors de son premier rassemblement électoral, où des combats ont également éclaté lors de son discours devant des milliers de partisans.

L’auteur et commentateur de télévision, âgé de 63 ans, s’est blessé au poignet lorsqu’un homme l’a violemment attrapé alors qu’il se dirigeait vers la scène d’un immense parc des expositions au nord-est de Paris dimanche après-midi, a déclaré un collaborateur à l’AFP.

Le rassemblement était son premier événement de campagne officiel depuis son annonce mardi qu’il chercherait à renverser le président centriste Emmanuel Macron lors des élections d’avril prochain. « L’enjeu est énorme : si je gagne, ce sera le début de la reconquête du plus beau pays du monde », a déclaré Eric Zemmour à la foule de Villepinte qui a applaudi bruyamment sa rhétorique anti-immigration.

Peu de temps après qu’il a commencé à parler, des combats ont éclaté et des chaises ont été lancées sur des militants qui se sont levés avec « Non au racisme » écrit sur leurs T-shirts. « Nous voulions faire une manifestation non violente », a déclaré à l’AFP Aline Kremer du groupe SOS Racisme, qui a organisé le coup. « Les gens leur ont sauté dessus et ont commencé à les frapper. »

L’équipe de l’émission télévisée d’information quotidienne ‘Quotidien’, présentée par Yann Barthès sur TMC, a également été huée et brièvement expulsée par la sécurité, l’hostilité envers les médias étant une caractéristique des discours d’Eric Zemmour et d’autres lors de l’événement.

Laisser un commentaire