Evelyne Dhéliat brise le silence sur sa maladie sans précédent !

0
390

Evelyne Dhéliat est célèbre pour être la miss météo de TF1, mais derrière son beau sourire, la ravissante blonde a été confrontée à une succession d’épreuves difficiles, qui l’ont marquée à tout jamais. Celle qui a fait couler beaucoup d’encres, l’hebdomadaire « Actu France » a consacré un dossier sur la star du petit écran et livre des nouvelles inquiétantes à son égard.

En 2012, pendant de longs mois, Evelyne Dhéliat avait arrêté de travailler, engendrant de nombreuses interrogations chez les téléspectateurs. Finalement, Evelyne Dhéliat avait fini par briser le silence : « Comme cela arrive à des milliers de femmes, j’ai subi une intervention chirurgicale au printemps qui m’a imposé du repos et un traitement ».

En effet, elle était atteinte d’un cancer du sein. Quelques mois plus tard, il avait repris le chemins des plateaux de télévision avec une perruque. « Je suis revenue, j’avais une perruque. C’était compliqué pour moi de vivre tout cela», a-t-elle révélé avec beaucoup d’émotions.

Elle avait tenté de cacher sa maladie, mais a fini par avouer la présence un cancer du sein. En évoquant la maladie, elle n’avait pas encore conscience de l’impact qu’il aurait. Au final, son expérience a pu aider de nombreuses femmes qui sont confrontées à la même épreuves qu’elle.

Evelyne Dhéliat venait de gagner le combat contre le cancer du sein. Elle a accordé une interview au magazine Télé Loisirs, accompagnée de son collègue et ami, Jean-Pierre Pernaut. Les deux stars de TF1 se sont livrés en toute transparence. « Toi, tu avais anticipé l’annonce. Moi, c’était sur une autre période, j’ai été touchée plus tôt que toi. Sur le moment, je me suis dit que ce n’était pas la peine d’en parler et que ça allait peut-être passer inaperçu », a-t-elle indiqué.

Au final, elle ne regrette pas son choix. Elle sait que cela a pu aider d’autres personnes.« On m’a souvent dit dans la rue : ‘‘Vous m’avez aidée’’. C’était très fort. C’est vrai que ça donne de l’espoir. Récemment, une femme m’a arrêtée au marché et m’a dit : ‘‘J’ai eu la même chose que vous, ça m’a fait du bien de vous voir retravailler’’ », a-t-elle poursuivi.

Laisser un commentaire