Evelyne Dhéliat, le drame, elle est “frappée” par la mort !

0
5403

Des drames, Evelyne Dheliat en a connu dans sa vie. Mais la dame météo de TF1 est restée forte quelques furent les épreuves. Dans un récent numéro, le magazine France Dimanche estrevenu sur un épisode sombre de la vie de la présentatrice. Il s’agit de la bataille acharnée qu’elle a menée, en 2012, contre le cancer.

La responsable de la météo sur TF1 était atteinte d’un cancer du sein. Et durant plusieurs mois, elle a combattu le mal. Evelyne Dheliat est même passée par la chirurgie pour en venir à bout. Et elle n’avait rien laissé paraître, désireuse de continuer à travailler malgré la maladie. Aujourd’hui, elle peut se réjouir puisqu’elle est guérie.

“Pendant ce combat, j’ai été très entourée par ma famille, mes amis et je l’ai pris à bras le corps. Je savais que j’étais entre de bonnes mains pour me soigner et, surtout, j’ai très vite repris le travail”, confiait-elle dans les colonnes du magazine Gala où elle assurait que cette étape de sa vie n’avait pas eu pour effet de la fragiliser. Tout au contraire.

“Et le travail m’a apporté le bien-être. Le travail c’est la vie c’est le signe qu’elle continue. Cette épreuve a été une parenthèse, pas une coupure”, avait-elle expliqué. Toutefois, elle veille à ne plus être confrontée à la pathologie dévastatrice. “Je reste vigilante, je fais tous mes contrôles. La vie continue. C’est très important. Je veille sur tout, mais je ne m’écoute pas. J’avance”, confiait-elle.

Parmi les nombreuses épreuves qu’Evelyne Dheliat a traversé dans sa vie, il y a la mort de son mari Philippe survenue en 2017 des suites de graves problèmes de santé. Ils avaient vécu ensemble quarante ans. Un véritable coup dur pour la présentatrice de TF1 qui se retrouvait alors toute seule, malgré la présence de leur fille.

C’est avec lui qu’elle était parvenue à vaincre son cancer. Le couple était uni et discret et  Evelyne Dhéliat confiait garder en mémoire les bons moments passés avec son époux : « Nous étions très complémentaires. Il était mon premier amour. J’avais 19 ans quand je l’ai connu ». Évoquant lors d’un entretien avec le magazine Gala cette période difficile durant laquelle elle a accompagné son mari dans ses derniers instants, elle affirmait : « Il faut être costaud, encore plus qu’à la normale. Cela fait partie de la vie. Encore une fois, ce type d’épreuve me renforce. Même si on fait inévitablement un peu abstraction de soi-même, on avance, on ne lâche rien. J’ai vécu une très belle vie de couple ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici