Fabienne Carat, grossesse en cours et divorce imminent …

0
251

L’année 2021 n’a pas été de tout repos pour Fabienne Carat, qui va bientôt accoucher de son premier enfant. Son désir d’enfant a toujours été très important pour la comédienne, mais elle a longtemps privilégier sa carrière. Mais arrivée à l’âge de 40 ans, son désir de devenir enceinte était devenue beaucoup trop fort.

 » Je dois donner beaucoup d’amour, bien sûr je suis très maternelle. Idéalement, je veux un enfant », avait-elle annoncé il y a plusieurs années. Avant de souligner :  » Mais je ne veux pas ou n’ai pas le temps de tomber enceinte. C’est quelque chose que je n’aime pas. La grossesse terrifie, l’accouchement terrifie et la responsabilité jour et nuit vous fait peur. S’il n’y avait pas tout ça, j’adorerais avoir un bébé « .

Au final, elle a réussi à tomber enceinte. « J’ai récemment reçu la confirmation médicale que c’est très très très compliqué. Donc soit je m’engage dans une bagarre très rapidement, de manière très précaire, soit je suis toujours heureux comme ça et je donne l’amour différemment. », avait confié Fabienne Carat.

Selon l’hebdomadaire Closer, la ravissante brune est enceinte de son premier enfant. A 41 ans, elle a aussi révélé une très mauvaise nouvelle. Il s’agit du divorce avec son mari et du père de son futur enfant. Une situation difficile qu’elle a accepté d’évoquer avec beaucoup d’émotion.

« Il faut juste avoir assez de cœur pour aimer, il faut savoir aimer vraiment et surtout simplement. Les peurs gèlent l’envie, le passé étouffe l’insouciance, l’esprit cristallise la folie, les blessures brisent l’amour, et quand il est enfin prêt à respirer la vie, les odeurs sont déjà parties. Alors chérissons les papillons qui passent, émerveillons-nous devant une fleur qui pousse, un geste qui nous frôle. L’amour est aussi grand qu’infini, chaque instant comme s’il était le dernier », a-t-elle indiqué sur instagram.

Avant de poursuivre : « C’est certainement par pudeur que je ne me suis pas exposée. Je craignais de ne pas être prête, de ne pas être à la hauteur. Je me disais que si je m’habillais de façon plus moulante, il faudrait que j’assume et que je me dise ‘c’est vraiment vrai’. Et puis je savais que je devrais faire face à des questions auxquelles je ne saurais peut-être pas quoi répondre. Mais là je me sens prête à en parler car je me sens bien »

Laisser un commentaire