Charlotte Casiraghi, Fanny Ardant, leur lien très secret est dévoilé …

0
219

Interrogé par le journal Le Monde, la célèbre comédienne Fanny Ardant a fait des confidence inédite sur son illustre père, Jean, qui était officier de cavalerie à Monaco et avec qui elle a vécu des voyages exceptionnels lorsqu’elle était petite. L’ultime rôle au cinéma de Fanny Ardant, dans le film ADN réalisé par Maïwenn, a permis à l’actrice émérite de 71 ans d’être nommée aux César 2021 en tant que meilleure actrice dans un second rôle.

Rappelons que Fanny Ardant est également scénariste, réalisatrice et metteuse en scène. Son talent est indéniable. A travers cet entretien, l’actrice s’est livrée comme jamais et a souligné son lien très étroit avec Monaco. Elle est issue d’une famille bourgeoise, et depuis sa tendre enfance, elle savait qu’elle deviendrait comédienne. Son père entretenait une amitié très sincère avec le prince Rainier.

« On m’a souvent dit : ‘Être élevée par un père militaire, ça devait être à la schlague’. Je répondais : ‘Ah non, la qualité d’un cavalier, c’est d’être souple, sinon, il ne tient pas sur son cheval.’ », a confié Fanny Ardant, qui est heureuse d’avoir « grandi dans une famille où il y avait beaucoup d’intelligence, d’esprit, de culture ». Son père avait étudié à Saint-Cyr et « il avait beaucoup d’humour ». 

« Il disait : ‘Si tu es intelligent, va dans la cavalerie, tu seras le seul !’ », s’est rappelée Fanny Ardant, qui a le bonheur de découvrir de nombreux pays dans le monde, grâce au travail de son père. Le père de Fanny Ardant avait « été attaché militaire en Suède pendant la guerre froide », avant d’être au service du prince Rainier.

« Il avait connu le prince Rainier au début de la guerre, au moment où l’armée avait été démobilisée. La principauté cherchait alors un militaire de bonne famille pour se charger de l’éducation du jeune prince, le nom du capitaine Ardant était sorti », a rapporté sa fille, qui souligne que le « Rainier avait gardé une telle affection pour lui qu’il l’avait choisi pour être un de ses témoins de mariage avec Grace Kelly ». 

Avant de poursuivre : « Rainier lui demandait régulièrement de revenir à Monaco. Quand mon père a quitté l’armée, il a dit oui et a été nommé gouverneur du palais ». Fanny Ardant a donc « grandi à Monaco avec cette principauté, ces courtisans [qu’elle] voyait chercher le pouvoir, s’avilir et se corrompre ».

Laisser un commentaire