Florence Foresti confrontée aux violences, son surprenant message sur PPDA accusé de viol

0
33

C’est fou de se dire, que pendant des années, des dizaines et des dizaines d’hommes de pouvoir à travers le monde ont pu profiter de leur opposition pour faire tout ce qu’ils voulaient. Malheureusement, de nombreuses femmes ont alors été victimes de ces hommes qui les ont violées ou du moins agressées sexuellement sans que rien ne leur soit dit et pour cause. En effet, ces hommes, ils avaient alors une route d’impunité et ils le savaient très bien. ils savaient que même si ces femmes, elles allaient témoigner, personne ne les croirait et qu’ils n’auraient alors rien à craindre d’elles. Nombreux sont alors ceux qui ont profité de leur position pour faire tout un tas de choses inavouables. Mais il faut voir que depuis que l’affaire Weinstein a éclaté aux USA, la tendance s’est clairement inversée et tant mieux ! En effet, aujourd’hui, les femmes ont vu cet homme extrêmement influent de Hollywood finir en prison où il purge une peine pour ses crimes et forcément, cela a libéré la parole des femmes sur pas mal de sujets autour des agressions sexuelles et des viols qu’elles ont subis par le passé. Parmi les noms qui ont été pas mal cités depuis, on retrouve Ary Abittan qui fait actuellement face à une plainte de l’une de ses maîtresses. Mais la grosse affaire du moment, c’est celle de PPDA qui malgré une décision de justice favorable à ce dernier continue à faire énormément de bruit. 

Les victimes de PPDA continuent de se battre 

Toute cette histoire démarre il y a quelques mois de cela, quand Florence Porcel dépose plainte contre PPDA. Elle est écrivaine et elle est fan du travail de PPDA. Elle lui a alors demandé s’il pouvait relire ce qu’elle avait fait, son grand espoir d’avoir une réponse de sa part. Mais finalement, au bout de quelques jours, elle reçoit une réponse positive de PDPA et c’est avec une grande joie qu’elle part donc à la rencontre de son idole. Malheureusement pour elle, PPDA n’aurait alors rien eu à faire de son livre et il en aurait profité pour la violer à plusieurs reprises. Cette affaire, elle fait énormément de bruit dans la presse et rapidement PDPA, est cloué au pilori. Des dizaines de témoignages arrivent attestant de son comportement avec les femmes. 

Pourtant, il y a quelques mois de cela, une décision de justice est rendue et elle classe la plainte sans suite. Du côté de PPDA on se dit alors sûrement que c’est la fin de toute cette histoire, mais ce n’était en fait que le début. Sur Mediapart, une vingtaine de femmes accusant PPDA de violences sexuelles se sont ainsi exprimées hier. Elles ont d’ailleurs reçu le soutien de personnalités publiques comme Florence Foresti qui a souligné leur exemplarité. 

Laisser un commentaire