Francis Perrin, descente aux enfers – cette dépendance qui a empoisonné sa vie …

0
1594

Francis Perrin est un acteur incontournable du petit et du grand écran en France. Derrière sa oie de vivre et son éternel optimisme, l’artiste émérite a été confronté à des épreuves terriblement douloureuses. Bien que sa carrière professionnelle ait atteint des sommets, sur le plan privé, il a dû faire face à une addiction très difficile.

Invité dans l’émission de France 3, ‘La boîte à secrets’, animée par Faustine Bollaert, le célèbre comédien a accepté de se livrer en toute transparence. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas passé par quatre chemins pour évoquer le mal qui l’a rongé durant de nombreuses décennies et qu’il avait tout faire pour le cacher.

« Arrivé au terme de l’émission, le comédien a fendu l’armure en décidant de poser un objet symbolique dans la fameuse boîte, comme le veut la tradition : il s’agissait d’une plaque promotionnelle, que l’on trouve habituellement sur une bouteille de whisky », ont rapporté nos confrères du Point.

« Il y a des moments dans la vie qui sont des drames, qui arrivent, et on croit que l’on peut soigner cela par l’alcool. Et donc j’ai été alcoolique. On croit que c’est un médicament, que ça soigne, alors que c’est un poison. Et puis, grâce à des amis, un couple de médecins, Jacques et Anne, grâce à Mimie Mathy, à l’amitié, grâce surtout à Gersende [son épouse, NDLR], j’ai décidé sans médicaments, sans rien, de ne plus jamais boire d’alcool. C’est fait et c’est un serment que je me suis fait et que je tiendrai », a annoncé Francis Perrin.

Tout a commencé lorsque les médecins lui annoncent l’autisme de son fils Louis en 2002. Père de six enfants, dont trois issus avec sa dernière épouse, l’acteur est déboussolé. Et cette annonce difficile marquera le début de sa descente aux enfers. L’alcool sera son refuge face à cette maladie que le corps médical connait très mal, à l’époque.

« Là, je bascule dans le drame et je n’y plonge pas seul puisque toutes les personnes que j’aime vont y être confrontées. C’est à cette époque que je suis passé du verre de whisky hebdomadaire à la bouteille quotidienne. Alcoolique, mais jamais saoul. ». Face aux nombreuses tensions dans son couple, liées à cette dépendance à l’alcool, sa femme lui pose un ultimatum.

 Elle ne m’a pas laissé le choix : « C’est la bouteille ou moi ! » Je n’ai pas hésité une seule seconde, j’ai aussitôt versé le contenu de la bouteille dans l’évier de la cuisine en faisant le serment de ne plus jamais boire la moindre goutte de whisky. Je me suis découvert une force pour aider les autres. Du coup, j’ai le sentiment que ma vie n’aura pas été inutile », a-t-il poursuivi.  

 Aujourd’hui, il a appris de ses erreurs. « Plus de whisky, plus d’alcool, et l’amour et la vie changent, et les rapports avec les miens ont complètement changé aussi ». Ses propos sincères ont beaucoup émus l’animatrice. « Et votre courage va en insuffler à beaucoup d’autres qui nous regardent », a conclu Faustine Bollaert.

Laisser un commentaire