Françoise Hardy affaiblie, elle livre un lourd secret

0
0

Françoise Hardy est particulièrement affaiblie par le traitement qu’elle suit et regrette de ne pouvoir avoir recours à l’euthanasie.

La chanteuse se dit désormais « proche de la fin », alors qu’elle lutte contre un nouveau cancer (tumeur du cavum) depuis des années, après avoir surmonté celui du système lymphatique, puis du larynx. Seulement, depuis 2018, Françoise Hardy suit un traitement dont les effets secondaires lui compliquent encore la vie.

«Les radios et immunothérapies qui s’en sont suivies ont eu des effets secondaires cauchemardesques qui me pourrissent la vie depuis deux ans et m’affaiblissent de plus en plus», confiait Françoise Hardy lors de l’interview qu’elle accordait à Femme Actuelle il y a quelques mois. «Je ne peux plus avaler grand-chose, et la préparation d’une alimentation, toujours la même, que je puisse avaler, me prend plus de cinq heures par jour », poursuivait-elle.

« Je n’ai plus rien qui fonctionne normalement depuis ces thérapies et mes nuits sont pires que mes jours. Il y a toujours pire que ce dont on souffre soi-même, mais ce n’est pas une consolation», ajoutait la mère de Thomas Dutronc  qui est «devenue sourde » d’une oreille. Une situation qui l’a convaincu de mettre un terme à sa carrière.

Lasse, Françoise Hardy préférerait en finir. « Mes souffrances physiques ont déjà été si terribles, que j’ai peur que la mort m’oblige à passer par encore plus de souffrance physique. De plus, la morphine étant asséchante, on ne pourra me l’administrer qu’en doses massives pour que je décède, et pas en doses plus légères pour que je souffre moins. J’ai peur aussi de l’immense chagrin de la forme de séparation avec les êtres qu’on aime le plus au monde qu’est la mort », affirmait-elle dans les colonnes de Femme Actuelle.

D’après la chanteuse, l’euthanasie reste pour elle la meilleure des options, même si elle reconnaît avoir peu de chance d’y avoir accès. « J’aimerais avoir cette chance, mais étant donné ma petite notoriété, personne ne voudra courir encore plus le risque d’être radié de l’ordre des médecins », faisait savoir l’artiste de 77 ans.

Françoise Hardy enregistre à son actif plus de 50 ans de carrière et 28 albums. Même si elle connaît un ralentissement de ses activités après les années 1960, son œuvre continue de séduire le public. C’est en 2005 qu’on lui diagnostique un lymphome. A l’époque rien de grave. Mais dix ans après il s’aggrave et c’est le début de son long combat contre la maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici