Françoise Hardy soutenue par Jacques Dutronc, révélation CHOC de leur fils Thomas

0
7224

Alors qu’elle se trouve affaiblie par la maladie, Françoise Hardy s’inquiète pour son ancien compagnon de vie, Jacques Dutronc, et leur fils Thomas.

Séparés mais pas divorcés, Françoise Hardy se fait du soucis pour le père de son fils qui a été confronté à un infarctus osseux. Il va mieux aujourd’hui et vit retranché en Corse. Mais avec la crise sanitaire, le danger n’est pas écarté. Aussi Françoise Hardy, qui se dit pourtant “proche de la fin”, s’inquiète particulièrement pour ses proches..

“Depuis l’apparition du covid-19, je m’inquiète beaucoup pour tout le monde, en particulier pour Jacques et Thomas, même s’ils ont été parmi les premiers à se faire vacciner », a affirmé auprès de Technikart la chanteuse qui elle-même n’est pas vaccinée. Ce, en raison des nombreuses séances de chimiothérapies auxquelles elle a été soumise et qui ont  affaibli son organisme.

«  Je n’ai quasiment plus de lymphocytes et l’efficacité des vaccins ARNm passe par la réponse lymphocytaire comme l’a expliqué la chercheuse Katalin Kariko”, a indiqué la chanteuse. Aussi, “son médecin lui déconseille fortement de se faire vacciner”. Françoise Hardy a confié lors de son entretien avec Technikart vivre recluse dans son appartement depuis 2019.

“ Je vis confinée depuis 2019 et dépends des autres pour m’alimenter”, a-t-elle confié, indiquant que “lors du premier confinement, mon grand ami Marco qui vit en banlieue ne pouvait plus m’apporter mes courses alimentaires de produits frais, l’approvisionnement en eau s’avérait très problématique, et d’un seul coup l’attente pour les précieuses livraisons Picard durait un mois”.

Françoise Hardy a expliqué ce vendredi 17 septembre 2021 avoir un quotidien difficile aggravé par l’isolement imposé par la crise sanitaire. Alors qu’elle lutte contre le cancer, la star affirme souffrir aujourd’hui d’“effets secondaires cauchemardesques”, suite aux traitements qu’elle a consentis à suivre afin de venir à bout de la maladie qui l’a consume depuis des années.

Si Françoise Hardy s’inquiète pour son ancien compagnon, c’est parce que ce dernier a souffert d’un « infarctus osseux », une pathologie qui se manifeste par la décomposition et la destruction du tissu osseux et serait en lien avec d’autres maux comme la drepanocytose ou l’alcoolisme. Thomas Dutronc a confirmé que son père se porte bien aujourd’hui et qu’ils travaillent d’ailleurs tous deux sur un projet. « Je monte un projet avec mon père, une tournée tous les deux. Mon père et moi, on en a très envie », a confié le fils de Françoise Hardy. 

Laisser un commentaire