Gad Elmaleh, conflit avec Charlotte Casiraghi, relation et immigration en cause …

0
136

Le célèbre humoriste Gad Elmaleh est une personnalité incontournable sur la scène française. Le célèbre acteur a conquis le coeur des téléspectateurs avec son talent indéniable et son sourire à tout épreuve. Si sur le plan professionnel, il cartonne après avoir essuyé des accusations de plagiat, au niveau personnel, c’est une toute autre histoire…

Il est l’heureux papa de deux garçons, dont le dernier est issu de sa relation avec la fille de Caroline de Monaco. Si aujourd’hui, il entretient une relation apaisée avec Charlotte Casiraghi, cela n’a pas toujours été le cas. En cause, des problèmes de religion. Gad étant juif alors que Charlotte Casiraghi est catholique. A la naissance de leur fils, Raphael, des tensions seraient apparues concernant l’éducation à donner pour leur enfant.

« Nul n’ignore que Gad est issu d’une famille juive marocaine, à laquelle il est toujours resté viscéralement et spirituellement attaché. C’est pourquoi il lui a semblé tout naturel que ce fils que lui donnait Charlotte porte un prénom d’origine hébraïque : Raphaël. Seulement, il aurait bien aimé ne pas s’arrêter là, et inscrire plus fortement le nourrisson dans la lignée de ses ancêtres… en le faisant circoncire. C’est là que le drame se noue », a rapporté le magazine people France Dimanche.

Rapidement, la perspective d’une telle cérémonie de baptême du petit Raphaël est évoqué à Monaco, où l’on sait que le catholicisme est toujours religion d’État. Mais c’était sans compter sur la famille de Gad Elmaleh qui a refusé la demande de baptiser. Au final le père de l’humoriste et son oncle n’ont pas assisté à la cérémonie. Seule sa mère était présente pour soutenir son fils.

 «Ni son père David ni son oncle Albert ne participèrent à la cérémonie, cernée par les photographes et les journalistes, écrit-il. Sa mère, Régine, accepta de s’y rendre. Elle emmena l’aîné de Gad, Noé, et s’installa au premier rang de la chapelle. Puis, ce joli monde rejoignit les hauts murs du palais pour un déjeuner sélect », a annoncé l’écrivain Stéphane Koechlin.

Si Gad Elmaleh est toujours resté vague sur les raisons de sa rupture avec la nièce d’Albert de Monaco, aujourd’hui il est conscient que certains sujets sensibles peuvent engendrer beaucoup de tensions. «  »Aujourd’hui, les immigrés, on n’est plus décomplexé de parler d’immigration et de la réflexion sur ce phénomène. C’est une vraie réflexion comme la religion, et ça ne doit pas être des sujets de crispation. Mais il existe une diversité religieuse riche, dingue, en France, et il faut parler de cette différence », a-t-il confié dans l’émission « On est direct » sur France 2.

Avant de poursuivre : « Sans la France, j’aurais été un danseur sans musique : j’ai été porté, accueilli, c’est pour cela que j’ai une vision très old School de l’immigré qui doit respecter et remercier le pays dans lequel il vit »

Laisser un commentaire