George Clooney grave danger : l’acteur fait une demande hors norme pour la sécurité de sa famille

0
769

La star Hollywoodienne, George Clooney a publié une lettre ouverte réclamant aux médias de ne plus diffuser des photos dévoilant le visage de ses enfants. Le célèbre acteur a annoncé que de telles images mettent ses deux enfants en danger, notamment en raison du travail de sa femme. Amal Clooney est une avocate des droits humains qui, note l’acteur dans sa lettre, traduit en justice les groupes terroristes.

Ses commentaires ont été publiés par plusieurs magazines spécialisés, dont Variety, The Hollywood Reporter et Deadline. Le père de famille a déclaré que lui et sa femme ne sont pas sur les réseaux sociaux et protègent la vie privée de leurs enfants. Gorges Clooney a déclaré qu’il avait décidé d’écrire la lettre après avoir vu des photos de la fille d’un an de l’actrice américaine Billie Lourd publiées en ligne.

« Après avoir vu des photos du bébé d’un an de Billie Lourd dans votre publication, et le fait que vous ayez ensuite retiré ces photos, nous vous demandons de vous abstenir de mettre les visages de nos enfants dans votre publication. Je suis une personnalité publique et j’accepte les photos souvent intrusives comme faisant partie du prix à payer pour faire mon travail », a-t-il débuté.

Avant de poursuivre : « Nos enfants n’ont pris aucun engagement de ce genre. La nature du travail de ma femme l’amène à affronter et à juger des groupes terroristes et nous prenons toutes les précautions possibles pour assurer la sécurité de notre famille. Nous ne pouvons pas protéger nos enfants si une publication met leur visage sur leur couverture ».

Il assure que la protection de la vie privée de sa famille est sa priorité. «  »Nous n’avons jamais vendu de photo de nos enfants, nous ne sommes pas sur les réseaux sociaux et ne publions jamais de photos car cela mettrait leur vie en danger. Pas un danger paranoïaque mais des problèmes du monde réel, avec des conséquences dans le monde réel », a-t-il indiqué.

Avant de poursuivre : « Nous espérons que vous conviendrez que le besoin de vendre de la publicité n’est pas plus grand que le besoin d’empêcher les enfants innocents d’être ciblés ». Espérons que le message soit bien passé auprès des tabloïds, qui le traquent sans cesse …

2

Laisser un commentaire