Grégory Lemarchal, le monde sous le CH0C, ses derniers mots enfin révélés!

0
1681

Le père de Grégory Lemarchal fait de nouvelles révélations sur la mort du chanteur, quinze ans après sa disparition. 

Ils sont nombreux à s’en souvenir encore aujourd’hui. Le 22 décembre 2004, Grégory Lemarchal sortait vainqueur de la quatrième saison de la Star Academy. Mais moins de trois ans après, le 30 avril 2007, le jeune chanteur rendait à l’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) son dernier souffle. Il venait de perdre sa bataille contre la mucoviscidose. 

Grégory Lemarchal avait alors 23 ans. Des jours plus tôt, dans son lit d’hôpital, il avait l’assurance qu’il rentrerait rapidement chez lui. Si bien qu’il n’avait même pas songé à prendre des affaires avec lui. Le chanteur, habitué à avoir des réchutes, ne s’était pas plus que cela inquiété. Karine Ferri, sa petite-amie à l’éppoque, dû insister pour qu’il prépare son sac « au cas où ». 

Son état effectivement s’aggrava, au point où seule une transplantation pulmonaire pouvait le sauver. Mais le chanteur ayant un groupe sanguin rare, il n’était pas aisé de trouver un greffon compatible. Celui-ci ne viendra finalement pas. Pourtant, jusqu’au 29 avril, veille de son décès, Grégory Lemarchal fera preuve d’un remarquable courage.

Dès le décès du jeune homme, ses parents créèrent l’association qui porte son nom, dont l’objectif est de collecter des fonds devant permettre d’aider les familles affectées par la mucoviscidose. Une maison au nom du gagnant de la saison 4 de la Star Academy a été inaugurée le 16 juin dernier au Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). 

Elle oeuvre à aider les malades de la mucoviscidose à visualiser le future et retrouver confiance en eux malgré la maladie. Pierre, le père de Grégory Lemarchal a fait à cette occasion de nouvelles révélations sur la mort de son fils. Cette nuit du 29 avril 2007, avant qu’il s’endorme pour toujours, en plus de sa famille présente près de lui, une « amie » se trouvait là. 

Mais le père du chanteur ne révèle pas s’il s’agit d’Hélène Ségara à qui le jeune homme avait envoyé un SMS touchant pour la tenir au courant de la situation. C’est à cette mystérieuse amie que Grégory Lemarchal dira ses derniers mots. « Il a dit: ‘Surtout, dites-leur de ne jamais baisser les bras' », a déclaré Pierre Lemarchal, ajoutant cette dernière phrase du jeune homme à l’adresse de tous les jeunes atteints de cette maladie: « Ne vous interdisez rien tant que c’est possible ! »

Laisser un commentaire