Igor et Grichka Bogdanoff : vérité effroyable sur leurs métamorphoses physiques

0
1357

A travers l’auto biographie des frères Igor et Grichka Bogdanoff, écrite par la journaliste Maud Guillaumin, cette dernière ose aborder leur changement physique. 

Dans le livre qui regroupe de multiples témoignages, des détails croustillants sont évoqués sur la vie des frères Bogdanoff qui ont été, une fois n’est pas coutume, très bavards. C’est à la suite d’une analyse très approfondie de leur vie durant plusieurs années , que leur biographie a fait des confidences renversantes sur Igor et Grichka Bogdanoff qui, à l’origine, avaient émis un refus catégorique sur cet ouvrage. Au final, ils ont fini par changer d’avis.

Toutefois, Igor et Grichka Bogdanoff ont donner l’identité de certains membres de leur entourage, qui ont accepté de faire des témoignages sur eux. Parmi leur proche, on retrouve leurs sœurs, leur marraine, des personnalités de la télévision ainsi que des scientifiques. Et le moins que l’on puisse dire c’est que leur proche n’ont pas été avares en confidences à leur sujet.

Les frères attisent non seulement la curiosité mais également la peur. Leur personnalité haute en couler a souvent engendré des commentaires négatifs voire même de graves problèmes avec la justice. La biographie de leur parcours hors norme écrit par Maud Guillaumin a commencé le jour de leur arrivée au monde, le 2 août 1949, dans le Gers. 

La journaliste évoque leurs difficultés dans l’enfance, leurs études à Paris, les diplômes et les thèses scientifiques d’abord rejetées puis approuvées, leurs commencements sur le petit écran, mais également leurs idylles passionnées. Les témoins, très bavards font des confidences ahurissantes. L’écrivaine n’oublie pas d’évoquer le changement radical physique des deux frères.

Tout le monde s’est demandé un jour si Igor et Grichka Bogdanoff ont été accro à la chirurgie esthétique, ou sont-ils tout simplement victime d’acromégalie qui est une pathologie qui engendre un élargissement de la mâchoire accompagné de douleurs dentaires épouvantables. Selon la journaliste Maud Guillaumin, les frères ne sont pas atteints de cette maladie.

« L’acromégalie ? Je n’y crois pas ! », a révélé leur ami Jean-Paul Enthoven. Avant de poursuivre : « Ce qui est intéressant et ce qu’ils veulent nourrir, je crois, c’est bien l’idée de la ‘métamorphose’ . Ils cherchent une forme de jeunesse éternelle et comme c’est impossible de se rajeunir sans se transformer, leur métamorphose est sans détour ! Et inquiétante pour le commun des mortels. Les gens préfèrent penser à une maladie qu’à une décision délibérée. Mais c’est faux ».

Laisser un commentaire