Ingrid Chauvin, défie la télé – elle se livre comme jamais

0
23

Ingrid Chauvin qui est séparée depuis plusieurs mois du père de son fils Tom évoque dans une interview son rapport avec la télévision.

Les téléspectateurs de TF1 la retrouve dans la série française à succès Demain nous appartient. En novembre 2020 pourtant, l’héroïne traversait une douloureuse épreuve. Sur son compte Instagram, Ingrid Chauvin annonçait qu’elle se séparait de son époux depuis une dizaine d’années, Thierry Peythieu, le papa de son petit garçon.

Lors de l’interview qu’elle a accordée à TV Magazine et qui parait en kiosque ce dimanche 1er août, l’actrice de 47 ans s’est confiée sur ce nouveau chapitre de sa vie. « Je me suis reconnectée avec moi-même. J’ai retrouvé ma liberté de penser et d’être moi-même. Je me reconnecte avec la vie simple, avec la nature », a-t-elle affirmé.

« J’ai une grande force en moi, je le sais. J’arrive toujours à retourner les  épreuves de la vie et oui, j’en ai eu beaucoup », a ajouté Ingrid Chauvin qui a vécu la douloureuse expérience de perdre son bébé, une petite fille prénommée Jade, âgé alors de cinq mois seulement. Cette épreuve, elle l’avait traversée avec son mari Thierry Peythieu.

Après cette tragédie, le couple qui a uni sa destiné en 2011 a tenté en vain l’adoption. Leur petit garçon Tom est arrivé en 2016, alors qu’ils n’y croyaient plus. Malgré toutes ces épreuves traversées ensemble,  « je peux le dire, je me suis rarement sentie aussi bien en étant célibataire ! Et j’ai envie de le rester pour le moment », a confié Ingrid Chauvin dans les colonnes de TV Magazine.

Elle y évoque aussi ses moments passés avec son fils qui ne lui laissent pas beaucoup de temps à accorder aux programmes télévisés. Lorsqu’elle n’est pas en train de tourner, son temps, c’est à lui qu’elle le consacre. « Je me transforme en un enfant de cinq ans, nous jouons comme si nous étions amis. La vie est douce et belle », livre-t-elle.

« Ensuite vient le moment des câlins, on baisse les lumières, on raconte des histoires. Parfois on s’endort et il se réveille, me dit : ‘Je t’aime, maman’ », affirme la comédienne qui précise : « ce sont des moments que je ne veux pas rater. C’est beau ». Toutefois, elle garde une place privilégiée pour  ses fans qui n’hésitent pas, dit-elle, à l’aborder dans la rue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici