Isabelle Boulay, une vie très surveillée – cet ultimatum posé à Eric Dupond-Moretti

0
95

S’il y a bien un ministre, dont la vie est très médiatisée, c’est bien Eric Dupont Moretti. Et pour cause, le garde des sceaux, qui s’est vu renouveler un second mandat par Emmanuel Macron, partage la vie de la star canadienne, Isabelle Boulay. L’artiste émérite rencontre un franc succès dans l’hexagone depuis e début de sa carrière. Si le couple est très fusionnel, ils ont fait le choix de vivre leur idylle passionnée dans la plus grande discrétion.

Il y a quelques mois, Eric Dupont Moretti a évoqué sans langue bois son histoire d’amour avec la ravissante rousse. « Quand tu vas voir chanter une artiste de son calibre , c’est un moment magique. Par sa voix, par ses qualités d’interprète. (…) Et, en même temps, j’ai toujours peur qu’elle se fasse a trébuché au micro, par exemple. Je ne suis plus un spectateur ordinaire . Avec elle, j’ai peur. Derrière, il y a un travail colossal », a-t-il annoncé.

Quant à Isabelle Boulay, elle est très fière d’être sa compagne. « Je suis la personne qui l’accompagne dans sa vie, mais c’est sa vie à lui. Je ne m’enorgueillis pas de cette chose là. J’essaye d’être là pour lui, comme une amoureuse est là, pour son amoureux. L’été dernier, les gardes du corps sont arrivés à notre domicile [à Nice]. Ils ont dit qu’ils allaient nous installer un bouton d’urgence et, si jamais quelqu’un entre, j’appuie sur ce bouton et il y a tout de suite quelqu’un qui communique avec moi, » a-t-elle révélé.

Avant de poursuivre : « Si les paparazzi ne nous avaient pas photographiés, ni lui ni moi n’aurions parlé de notre couple. Maintenant que l’information est publique, je ne nierai pas la réalité puisque c’est l’homme que j’aime. On arrive à se voir le plus régulièrement possible. Pas assez à mon goût, pas assez à son goût, mais on se débrouille. Par les temps de Covid, on n’est pas le seul couple séparé par un océan et les règles sanitaires qui ont sévi durant toute une période, mais on s’est débrouillés ».

Le couple a décidé de passer à la vitesse supérieure dans leur histoire d’amour.  « Nous sommes pacsés, si vous voulez tout savoir. Vous allez très loin, on arrive à la limite de la piste, là » a lâché le ministre de la justice, lors d’une interview accordée au journaliste de France 2, Thomas Sotto. Le couple a dû réapprendre à vivre ensemble, puisqu’en raison des fonction d’Eric Dupond Moretti, une équipe de sécurité est présente avec eux 24h/24.

« Quand j’ai appris qu’il allait devenir ministre de la Justice, j’avais l’impression que quelque chose allait nous échapper, mais au contraire je pense que ça nous a encore plus rapprochés. C’est sur que le domaine de l’intimité devient un peu plus compliqué, on vit avec une équipe de sécurité qui est toujours juxtaposée, mais c’est vraiment des gens très agréables », a-t-elle annoncé.

Avant d’ajouter : « Ce n’est pas une blessure qu’il soit pas toujours avec moi, c’est pas un truc qui me fait mal. J’ai gardé une certaine indépendance, je ne vis pas à la Chancellerie [place Vendôme dans le 1er arrondissement de Paris, NDLR], j’ai souhaité garder notre appartement. Je trouve que j’ai une vie assez agréable »

Laisser un commentaire