Jacques Dutronc, opération compliquée – son fils dévoile une surprise !

0
2819

Jacques Dutronc a dévoilé une belle surprise à ses fans, qui ont été enchantés de l’apprendre sur les réseaux sociaux. Il a annoncé qu’une tournée allait avoir lieu très prochainement, et pour l’occasion, il sera accompagné d’un être cher ! En effet son fils, Thomas Dutronc sera également de la partie et l’a confirmé également sur son compte instagram. « Quand le maquis corse revêt ses couleurs d’automne, certains pensent déjà au printemps », a écrit le fils de Françoise Hardy.

 » Comme il m’a fait refaire Le petit jardin, nous le chanterons sûrement ensemble « , a poursuivi Jacques Dutronc, en référence au titre sorti en 1972 dans lequel il chantait : « C’était un petit jardin / Qui sentait bon le métropolitain / Qui sentait bon le bassin parisien (…) / C’était un petit jardin / Au fond d’une cour de la Chaussée-d’Antin ».

Son ultime concert avait eu lieu en 2016. L’époux de Françoise Hardy avait décidé par la suite de se retirer de la scène médiatique et de s’installer en Corse. Durant son dernier spectacle, Jacques Dutronc était accompagné de ses amis de longue date Eddy Mitchell et Johnny Hallyday, disparu en 2017, après s’être battu avec beaucoup de courage contre un cancer des poumons.

Par ailleurs, le père de Thomas Dutronc a été au centre de toutes les attentions, ces derniers temps. « Jacques a eu un sérieux problème fin 2020 et il a dû subir une opération chirurgicale importante, Nous étions très inquiets. Nous sommes toujours inquiets l’un pour l’autre. Il  sait que je ne voudrais surtout pas mourir après lui, car je ne supporterais pas qu’il disparaisse. Avec Jacques, nous nous écrivons au moins un petit mot par jour », a révélé sa femme, Françoise Hardy.

En effet, le meilleur ami de Johnny Hallyday a souffert en 2009 d’un «infarctus osseux, l’osteonecrose». Il s’agit de «la mort d’un segment de l’os causée par un déficit d’apport sanguin. Cette maladie peut être causée par une lésion ou survenir spontanément », a rapporté la publication France Dimanche, qui indique que «ce traumatisme n’est pas la seule menace à peser » sur Jacques Dutronc.

En outre, sa terrible dépendance à l’alcool pendant plusieurs décennies auraient eu de lourdes conséquences sur sa santé.   » Pendant 20 ans, j’ai tourné à l’alcool de poire, plus d’une bouteille tous les soirs, en plus du reste. Puis j’ai arrêté (…) Fini les alcools forts   » , a annoncé l’éternel rebelle.

Laisser un commentaire